Motorsport

Tout se déroule comme prévu pour Sébastien Ogier

"C’est génial d’être de retour en Finlande !"

Recherche

Par Olivier Ferret

31 juillet 2014 - 23:11
Tout se déroule comme prévu pour (...)

Le départ du Rallye de Finlande a été donné aujourd’hui dans la région de Jyväskylä, où les quatre premières spéciales ont été disputées. Vainqueurs en titre de l’épreuve, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia occupent la deuxième place du classement général après les 59 premiers kilomètres de course, à une poignée de secondes des leaders.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, cette première journée a débuté par le shakedown, séance de préparation durant laquelle Sébastien Ogier est resté sur la retenue. 24 pneus étant consentis aux équipages WRC pour l’ensemble du rallye, le Français a souhaité les ménager et s’est contenté de deux passages économes.

Cet après-midi, place à la compétition ! Le soleil et la chaleur de ces derniers jours ont laissé la place à de fortes pluies orageuses qui ont frappé la région alors que débutait la première spéciale. Cette humidité n’était pas sans déplaire à Sébastien Ogier, qui voyait ainsi l’adhérence augmenter. Alors que sa position d’ouvreur aurait été pénalisante sur un sol sec, les conditions étaient finalement à son avantage.

La Polo R WRC n°1 s’est placée aux avant-postes, s’installant dans le rythme de celle de Jari-Matti Latvala. Les deux pilotes de l’équipe Volkswagen Motorsport se sont partagés les meilleurs temps du jour et c’est avec un léger déficit de 4”5 sur son coéquipier que Sébastien Ogier conclut la journée au deuxième rang.

« C’est génial d’être de retour en Finlande ! Les fans, l’ambiance et les spéciales sont si particuliers. Le public aime vraiment ce sport et, en tant que pilote, on le ressent, » se réjouit Seb. « Pour Julien et moi, cette première journée s’est déroulée comme prévu. Après l’orage, il restait encore quelques flaques sur la première spéciale, on n’y a donc pas pris trop de risques. Dans l’ensemble, la pluie a plutôt joué en notre faveur parce que l’adhérence était nettement meilleure que prévu sur ces routes de terre, qui ont pu être extrêmement poussiéreuses et glissantes auparavant. »

Vendredi, les voitures quitteront le parc fermé à 7h30 et n’y reviendront qu’à 21h45 après avoir disputé neuf spéciales. Avec 134,47 km d’épreuves, cette étape est celle qui affiche le plus gros kilométrage chronométré cette semaine.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less