Motorsport

Signatech Alpine vise le podium à Imola

En Italie avec de grandes ambitions

Recherche

Par Olivier Ferret

15 mai 2013 - 11:25
Signatech Alpine vise le podium à (...)

Quelques semaines après une première apparition à Silverstone, l’équipe Signatech-Alpine arrive en Italie avec de grandes ambitions. Sur le circuit d’Imola, Nelson Panciatici et Pierre Ragues bénéficieront d’une Alpine A450 adaptée aux exigences d’un tracé spécifique.

De par son dessin, Imola est très éloigné des contraintes du circuit des 24 Heures du Mans. L’équipe Signatech-Alpine sera donc pleinement con-centrée sur cette course, deuxième manche d’un calendrier de cinq dates, avant de se tourner vers le grand rendez-vous de la saison.

« Les réglages de l’Alpine A450 seront radicalement différents pour privilégier les multiples séquences d’accélérations et de freinages », souligne Philippe Sinault, Team Principal de Signatech-Alpine. « Le châssis devra également être adapté pour permettre aux pilotes de bien passer les vibreurs particulièrement agressifs. »

Signatech-Alpine, Nelson Panciatici et Pierre Ragues occupent actuellement la quatrième place de l’European Le Mans Series. « Nous avons vécu une première course très frustrante à Silverstone », rappelle-t-il. « La présence de la voiture de sécurité en piste durant un long moment et le drapeau rouge avant la fin des trois heures nous ont empêché de débuter la saison sur le podium. Les pilotes et toute l’équipe ont donc à cœur de réaliser une belle performance en Italie ! Nous voulons montrer notre po-tentiel et marquer des points. »

Pour Nelson Panciatici, cette étape dans la Plaine du Pô sera une découverte : « J’ai beaucoup travaillé dans le simulateur Ellip6 pour m’habituer au tracé. Je commence à avoir certains repères. Le trafic sera une donnée très importante durant la course et un bon entrainement pour les 24 Heures du Mans. J’ai hâte de reprendre le volant pour montrer que l’Alpine A450 est compétitive. J’ai beaucoup de frustration à évacuer depuis Silverstone ! »

Pierre Ragues connaît déjà Imola. Une première participation au volant d’un prototype lui a permis d’apprendre les particularités du lieu : « Ce circuit a une âme, une histoire. En piste, il y a toujours du rythme et les murs sont proches. Nous avons beaucoup travaillé dans le simulateur et l’équipe technique a encore fait progresser l’Alpine A450 avec les nou-veaux pneumatiques Michelin. Le trafic sera l’un des points clés de la course, chaque seconde comptera car le niveau est très serré en Euro-pean Le Mans Series. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less