Motorsport

Paddon mène en PWRC

Il a construit son leadership grâce aux déboires de ses rivaux

Recherche

Par www.wrc.com

27 mai 2011 - 23:36
Paddon mène en PWRC

Le pilote Subaru Impreza, Hayden Paddon, a reconnu sa surprise au parc d’assistance de Villa Carlos Paz en raison de son avance au classement PWRC.

Hayden Paddon s’est révélé constant au cours de la première journée du Rallye d’Argentine. D’abord prudent, le Kiwi a ensuite attaqué pied au plancher. Mais il a construit son leadership grâce aux déboires de ses rivaux.

Ce dernier menait les débats au volant de sa Subaru, s’étant montré le plus rapide dans la plupart des spéciales. Il devançait alors la Mitsubishi Lancer de Michal Kosciuszko.

C’est ensuite que les voitures ont dû s’arrêter pour ravitaillement en carburant. Pas de chance pour Flodin, qui peut se croire maudit : sa voiture a alors refusé de redémarrer. Cette mésaventure a alors profité à Paddon, passé deuxième avant de devenir leader suite à l’arrêt de Kosciuszko.

« C’était une dernière incroyable spéciale, relate Paddon. Je ne m’attendais pas à ça. Nous voulions y aller pas à pas. Nous voulions plutôt attaquer samedi. Mais finalement, le plan s’est déroulé autrement. »

Paddon n’a connu aucune alerte, si ce n’est un petit souci électrique dans l’ES4. « Nous ne savions pas vraiment ce que c’était, explique Paddon. L’équipe va changer les choses. On pense que c’est électrique donc il faudra bien vérifier. »

Mais d’autres pilotes ont eu des déboires. C’est le cas du leader du PWRC, le Tchèque Martin Semerad, qui possède 15 points d’avance sur Paddon. Alors qu’il a opté pour une Mitsubishi Lancer Evo X, Semerad a réduit ses efforts à néant en sortant de la route dans l’ES4.

« J’ai tapé quelque chose par l’avant droit et ça a cassé la direction, il a dit. C’est vraiment super frustrant. La spéciale venait de commencer et c’était un passage rapide que j’affectionnais. On reviendra en SupeRally. »

De fait, le local Alejandro Levy est deuxième à l’issue de cette première journée. Pour son deuxième Rallye d’Argentine, il compte 7 minutes de retard sur le leader de la catégorie.

Le Russe Dmitry Tagirov est troisième du classement.

Il y a de la frustration chez le Britannique Harry Hunt. Il a dû abandonner avec un radiateur cassé, suite à une sortie dans l’ES4, au volant de sa Citroën DS3 R3. Comme d’autres concurrents du PWRC, il repartira en SupeRally.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less