Motorsport

Novikov rejoint Solberg, Räikkönen et Van Merksteijn Jr

Au Rallye d’Espagne

Recherche

Par Olivier Ferret

16 octobre 2011 - 17:24
Novikov rejoint Solberg, Räikkönen (...)

Seule épreuve mixte de la saison, le Rallye d’Espagne sera un des temps forts de la saison pour Citroën Racing Technologies. Comme en Grèce, quatre DS3 WRC seront confiées à autant de pilotes privés. Petter Solberg, Kimi Räikkönen, Peter Van Merksteijn Jr seront rejoints par Evgeny Novikov. Après avoir disputé la majeure partie de la saison 2009 au volant d’une C4 WRC, l’espoir russe de 21 ans fera son retour à bord d’une WRC de la marque aux chevrons.

« Au total, cinq voitures ont été préparés dans nos ateliers en vue de ce rallye », détaille Benoit Nogier, responsable de l’équipe basée à Versailles-Satory. « En plus des quatre DS3 WRC de course, une cinquième était prête pour une séance d’essais menée cette semaine. Evgeny Novikov et Peter van Merksteijn Jr ont pu profiter d’une journée de roulage chacun afin de préparer cette épreuve atypique. »

Si Peter Van Merksteijn Jr. est désormais en osmose avec la Citroën DS3 WRC après huit participations sur terre et asphalte, Evgeny Novikov a découvert un nouvel environnement. Membre du Citroën Junior Team en 2009, le Russe a disputé six rallyes au sein d’une autre équipe. « Evgeny sera le premier pilote à avoir roulé sur deux World Rally Cars de nouvelle génération », poursuit Benoit Nogier. « C’est une chance pour lui de pouvoir les comparer. En Espagne, il aura l’opportunité de juger la Citroën DS3 WRC sur terre et sur asphalte. Depuis notre aventure commune en 2009, nous sommes toujours restés en contact. Nous sommes heureux de pouvoir à nouveau travailler avec lui en espérant que cet épisode puisse avoir une suite. »

Actuel cinquième du Championnat du Monde des Rallyes, Petter Solberg (Petter Solberg World Rally Team) reste sur une série de prestations de très haut niveau avant d’aborder le sprint final. « En Australie et surtout en France, Petter a montré qu’il était en net regain de performances. En Alsace, il a peut-être réalisé sa plus belle prestation de la saison. En Espagne, il pourra profiter d’une position de départ un peu plus avantageuse que ses principaux rivaux. S’il pouvait bénéficier d’un peu plus de réussite que de coutume, il pourrait être un sérieux candidat. »

Auteur d’une série de six tops 10 consécutifs en début de saison, Kimi Räikkönen (ICE1 Racing) aborde le Rallye d’Espagne avec de grandes ambitions : « Kimi affiche un potentiel de plus en plus élevé. En France, il avait la capacité de terminer dans le top 5. En profitant d’une bonne position de départ le premier jour et avec la même pointe de vitesse qu’il a déjà montré sur asphalte sec, il est en mesure de réaliser un résultat très intéressant. »

De plus en plus à l’aise avec la Citroën DS3 WRC, Peter van Merksteijn Jr (Van Merksteijn Motorsport) aura une nouvelle opportunité de marquer des points : « Il est impatient de prendre le départ. Ses temps sont de plus en plus proches des meilleurs, aussi bien sur terre que sur asphalte. Le Rallye d’Espagne est une nouvelle chance pour lui de montrer sa progression, aussi bien en performance pure qu’en régularité. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less