Motorsport

Mathias Beche tient sa participation au Mans

"Je suis vraiment très heureux d’être là"

Recherche

Par

11 juin 2012 - 17:07
Mathias Beche tient sa participation au

Cela fait plusieurs années que Mathias Beche souhaitait être au départ des 24 Heures du Mans. On l’avait vu sur le grand Circuit des 24 Heures du Mans du temps du meeting Formula Le Mans, puis l’année passée avec le Thiriet by TDS Racing pour la Journée Test. Pour la course le Suisse avait le rôle de pilote de réserve du Rebellion Racing.

Pour sa première participation, Mathias partage le baquet de la ORECA 03/Thiriet by TDS Racing avec Pierre Thiriet et Christophe Tinseau. C’est hier que les pilotes sont allés s’imprégner de l’ambiance mancelle, à l’occasion des Vérifications Techniques et Administratives. C’est un Mathias Beche conquis par l’ambiance du Mans alors qui revient sur sa journée de dimanche dans le centre-ville : « Depuis le début de la semaine, j’ai un large sourire accroché au visage. Je suis vraiment très heureux d’être là. On ressent, au travers de cette journée si particulière, que l’atmosphère commence à se construire et l’ambiance monte progressivement. Nous profitons d’un petit rayon de soleil malgré une météo maussade depuis le début de la journée, c’est un beau cadeau pour notre arrivée Place de la République. »

Mathias attend avec impatience de remonter dans la ORECA 03 : « Le grand circuit du Mans est exceptionnel dans toute sa longueur puisqu’il emprunte des portions de routes ouvertes. C’est très excitant car il y a peu de dégagement, on a donc pas le droit à l’erreur. Ici, la moindre faute peut se payer cash, surtout en pilotant une voiture de cette puissance entre les rails de sécurité. Deux enchainements me font particulièrement vibrer à bord de l’Oreca-Nissan : l’entrée du « S » d’Indianapolis que l’on attaque à plus de 300 km/h et les virages Porsche, en plein appui, que l’on passe à plus de 250 km/h entre les murs. Lorsque ce fabuleux décor est plongé dans la nuit, tout prend une autre dimension. En rajoutant à cela le public venu en passionné et en nombre, le fait que ce soit LE rendez-vous de l’année... c’est simplement un immense plaisir dans la voiture. »

Après une journée de mardi en « off », les choses sérieuses vont débuter mercredi avec les premiers essais : « J’espère que le planning prévu sera facilité par la météo car pour le moment, les conditions météorologiques s’annoncent incertaines. Nous travaillerons sur les pneumatiques afin de déterminer le nombre de relais qu’ils pourront faire pour ensuite en établir notre stratégie de coure. Nous poursuivrons également le travail d’affinage du set-up de la voiture tout en permettant à Pierre de progresser un maximum. Le niveau est très relevé, cela se jouera sur des petits détails et il est important que Pierre se sente bien dans la voiture. Ces essais feront également office de qualifications, nous ferons donc de notre mieux pour mettre la voiture devant. »

Absent à Spa pour le meeting WEC, le Thiriet by TDS Racing reste sur une victoire en European Le Mans Series à l’occasion des 6 Heures du Castellet.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less