Motorsport

Dr Wolfgang Ullrich : Rien n’est jamais acquis au Mans

Audi reste sur ses gardes

Recherche

Par

11 juin 2012 - 17:32
Dr Wolfgang Ullrich : Rien n’est (...)

Cette année, Audi ne sera pas face à Peugeot, mais ce n’est pas pour autant que le constructeur allemand est certain d’accrocher une 11ème victoire mancelle à son palmarès. Certes Audi est favori mais il peut arriver tant de choses dans une course aussi compliquée que rien n’est jamais gagné avant le dimanche 15 heures. C’est hier que les quatre Audi sont allées faire un tour en ville pour les Vérifications Techniques et Administratives. C’est donc un Dr Wolfgang Ullrich détendu qui nous a reçu pour une petite discussion sur la course à venir, mais aussi sur l’éventuelle arrivée d’une R8 LMS GTE. « C’est chaque année un réel bonheur que de venir au Mans et cela dure depuis plus d’une décennie » commence par nous dire le Directeur d’Audi Sport. « Les 24 Heures du Mans ont toujours représenté une course si spéciale pour Audi et on ne peut jamais savoir ce qui va s’y passer. L’adrénaline monte petit à petit comme on a pu s’en rendre compte hier avec les Vérifications. Le public peut approcher les voitures et les pilotes. Cette année, nous avons découvert un autre endroit avec la Place de la République, et tout s’est très bien passé. C’est aussi cela le charme de l’Endurance. Les hostilités vont débuter mercredi et on va vite rentrer dans la course proprement dite. Les heures vont vite s’enchaîner et le temps va être compté. A partir de mercredi, on ne maîtrise pas tout. »

La Journée Test a permis de montrer le potentiel des Audi R18 e-tron quattro et R18 ultra, avec la marque aux quatre anneaux en haut de la hiérarchie : « Nous avons juste cherché à passer notre programme d’essais et le programme établi a été concluant. Nous avons pu faire tout ce que nous souhaitions. C’était comme son nom l’indique une « simple » Journée Test. C’est de bonne augure pour la suite des évènements, mais je le répète, rien n’est jamais acquis au Mans. »

Peugeot étant absent, c’est contre Toyota qu’Audi va se battre cette année, sachant que les TS030 HYBRID vont débuter en compétition : « On a pu voir que les Toyota sont proches et qu’elles ont bien figuré la semaine passée. Il est vrai que je n’en attendais pas moins de leur part. Toyota Racing a suffisamment d’expérience pour être au niveau. Leur compétitivité n’est pas une surprise pour moi. Ils savent comment faire. L’apport d’une équipe comme ORECA est forcément un plus pour être rapidement sur le devant la scène. De plus, ils ont de très bons équipages. Le tout mis bout à bout fait que l’on ne peut que les prendre au sérieux. La seule comparaison que nous avons pour le moment nous vient de la Journée Test. Ce sont les seules informations que nous possédons. »

« Ici chaque Audi aura son propre programme de travail et sa propre feuille de route. Pour ce qui est des e-tron quattro, nous sommes confiants après la bonne tenue lors des 6 Heures de Spa. Au Mans, nous pourrons utiliser le système hybride à 7 endroits du circuit. Cela reflète d’une discussion avec l’ACO et la FIA. Il faut que les écarts avec les « non-hybrides » ne soient pas trop importants. »

A l’issue des 24 Heures du Mans, le Dr Ullrich n’en aura pas terminé avec les doubles tours d’horloge, puisqu’on le reverra aux 24 Heures de Spa, avec la ferme intention d’y briller à nouveau. A l’heure où l’Audi R8 LMS ultra brille en compétition via notamment son département compétition-client, la question de savoir si Audi a l’intention de développer une R8 LMS GTE a de quoi être posée : « Pour le moment, il n’est pas prévu d’avoir une telle auto. Audi n’est impliqué que par l’intermédiaire de son service compétition-client. Nous avons développé une version GRAND-AM de la R8 LMS uniquement pour ce marché. Toutes les équipes faisant rouler une R8 font partie de nos clients et nous n’avons pas vocation à sortir une R8 LMS GTE à court terme. Nous apportons un soutien à des teams à l’occasion des 24 Heures du Nürburgring et de Spa. Je peux d’ailleurs déjà vous dire que les équipages que l’on verra à Spa auront fière allure... »

Quand on lui demande si un octuple vainqueur des 24 Heures du Mans pourrait être de l’aventure, il nous répond avec un large sourire : « Vous en saurez plus sous peu... »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less