Motorsport

Le début d’une nouvelle ère en GTE ?

Un renouvau manifeste

Recherche

Par

15 février 2013 - 08:04
Le début d’une nouvelle ère en GTE (...)

Il y a tout juste un an on ne donnait pas cher de la peau d’une catégorie GTE en grande perte de vitesse. On annonçait McLaren, Chrysler, Mercedes, BMW, Honda, Nissan ou encore Lamborghini. Il n’en fallait pas moins pour aller contrer Aston Martin, Ferrari et Porsche. Une Balance de Performance plus tard et bonjour les Viper GTS-R et BMW Z4 GTE. On ne va pas revenir sur la cylindrée de la GT américaine sachant que chez Riley Technologies on va à contre-courant en sortant une GTE sans avoir de GT3. Chez BMW, on est parti de la base bien connue de la Z4 GT3 pour sortir une Z4 qui n’est au bout du compte qu’une GT3+. Et si BMW ouvrait une nouvelle brèche pour le futur de la catégorie GTE ? L’auto est équipée d’un moteur V8 4.4l et BMW a le don de semer le trouble avec ses GT de course. On se souvient de l’épisode BMW M3 aux 24 Heures de Spa avec une GT2 rebadgée GTN.

On ne verra pas les Z4 GTE aux 24 Heures du Mans cette année, mais il y a fort à parier que les choses changent en 2014. On pourrait alors avoir Aston Martin, Porsche, BMW, Ferrari, Viper, Corvette, avec pourquoi pas McLaren. On ne sait pas trop combien de temps Audi va pouvoir rester hors du coup, même si chez Audi Sport on clame haut et fort que la R8 LMS n’est qu’un programme « customer ». Certes, mais au sein du groupe il reste Lamborghini et Bentley. Comprenne qui veut...

La BMW Z4 GTE correspond à la réglementation ACO avec une bride différente de celle du modèle GT3. L’effort financier pour faire passer une GT3 à une GTE est bien moindre que de développer une vraie GTE, sans compter tout le reste. On parle de 2.5 millions pour une saison FIA-WEC en GTE-Pro et 1.8 millions en GTE-Am.

L’esprit du GTE original pourrait bien s’effilocher petit à petit pour laisser place à une catégorie GTE issue du GT3 dont la FIA et l’ACO ne veulent pas dans le championnat phare d’endurance. On ne sait pas ce que va donner l’hypothétique changement de la catégorie GT dans les années à venir dans les séries badgées ACO. Ce n’est pour le moment qu’un groupe de travail et rien n’est encore décidé pour le futur. Les GTE sont de vraies vitrines technologiques mais l’idée est tout de même de récupérer des euros dans cette fameuse vitrine. L’idée de partir d’une GT3 pour arriver à une GTE que l’on pourra qualifier de GT3+ risque bien de se développer au fil des mois. Si tel devait être le cas, il va falloir une Balance de Performance pour étalonner tout ce beau petit monde.

Avec des GT3 qui deviennent aussi rapides que des GTE et des autos qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau, il devient de plus en plus compliqué pour le quidam de faire la différence entre les deux. Allez expliquer qu’une Aston Martin Vantage GTE roule avec un V8 4.5l d’environ 500 chevaux alors que sa petite sœur qui évolue dans la catégorie inférieure est équipée d’un V12 6l un poil plus puissant.

Au final, si tous les constructeurs y trouvent leur compte, tout va bien dans le meilleur des mondes. Le prochain à arriver devrait être McLaren avec en prime les débuts programmés de la Corvette C7.R en 2014. Mercedes veut revenir au Mans, tout comme Bentley. Lamborghini va développer une nouvelle GT3 en partenariat avec Reiter et Maserati vient de donner son aval pour une GT3 développée par Swiss Team. Une chose est sûre, l’arrivée de BMW avec sa Z4 GTE pourrait bien donner des idées à d’autres.

En attendant 2014, on va avoir droit cette saison à une bataille de toute beauté en Championnat du Monde d’Endurance sans oublier aux 24 Heures du Mans. L’ALMS nous habitue à des batailles acharnées malgré une Balance de Performance de plus en plus présente, ce qui est le cas en GT3. Le spectacle est là donc qui s’en plaindra. Les constructeurs savent où ils mettent les pieds. Et si finalement les belles années du GTE étaient finalement devant nous, le tout avec l’aide des GT3...

Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less