Motorsport

12H Sebring : La victoire sinon rien pour Allan McNish

"Cette course fait partie de l’histoire d’Audi en prototype"

Recherche

Par

15 février 2013 - 11:30
12H Sebring : La victoire sinon (...)

Les 12 Heures de Sebring étant hors du Championnat du Monde d’Endurance, on attendait une lutte pour la victoire entre Rebellion Racing, Muscle Milk Pickett Racing et Dyson Racing. C’était sans compter sur la présence d’Audi qui alignera deux R18 e-tron quattro en Floride. Objectif ? Une 11ème victoire aux 12 Heures de Sebring avant un passage de relais et les débuts d’un championnat unifié où les LMP1 seront bannies. Le constructeur allemand pourra s’appuyer sur Allan McNish qui compte neuf participations. L’Ecossais fera cause commune avec Tom Kristensen et Lucas di Grassi, soit le même équipage qu’aux 6 Heures de Sao Paulo. Avec quatre victoires à son compteur, Allan McNish fait partie des plus capés.

Les pilotes Audi seront en stage de fitness en Allemagne afin de préparer la saison. Allan McNish se réjouit d’avance que de prendre part une nouvelle fois aux 12 Heures de Sebring : « Ce sont d’excellentes nouvelles qu’Audi dispute les 12 Heures de Sebring. Cette course fait partie de l’histoire d’Audi en prototype. C’était aussi ma première course avec Audi en 2000. Malheureusement, cette édition s’annonce comme la dernière pour nous avec l’American Le Mans Series avant la fusion avec le Grand-Am et l’introduction de la nouvelle réglementation des voitures. A titre personnel, c’est avec plaisir que je vais rouler à nouveau à Sebring le mois prochain afin de remercier les fans américains de m’avoir soutenu, tout comme l’équipe Audi et l’ALMS. »

Allan McNish retient de bons souvenirs de la classique floridienne : « J’ai connu quelques belles courses à Sebring. Mes débuts remontent à 2000 dans l’impressionnante R8 avec un combat jusqu’à la fin. Dindo Capello, Michele Alboreto et moi-même nous sommes battus pour la victoire contre l’Audi sœur. Nous avons mené jusqu’à un problème de freins dans la phase finale, et nous avons rejoint l’arrivée à la deuxième place à moins de 40 secondes. »

« J’ai ensuite gagné la course en 2004 sur l’Audi UK et l’année suivante aux côtés de Frank Biela et Emanuele Pirro, j’ai terminé deuxième sur une R8 du Champion Racing avec un handicap de seulement six secondes à l’arrivée. Il y avait eu une belle bagarre. J’ai qualifié l’auto en pole avec la victoire et le tout le plus rapide en course en 2006 avec la R10 TDI. C’était la première victoire internationale pour un prototype diesel. »

« En 2008, je suis également parti de la pole avant de gagner en 2009 avec la R15 TDI et l’année passée avec la R18 TDI. En réalité, la course dont je me souviens le plus, c’est la victoire en 2009. L’intense bataille avec Peugeot et notre nouvelle R15 TDI était incroyable. Notre auto était absolument magnifique, très équilibrée et j’ai vraiment apprécié les deux dernières heures. »

« Cette année sera très particulière. Ce sera la fin d’une époque et cela se ressentira certainement au niveau de l’ambiance. J’ai envie de partir avec une nouvelle victoire. Si cela devait arriver, j’en serai très fier. Une victoire serait une excellente façon de débuter la saison. Dindo, Tom et moi avons réussi à atteindre cet objectif l’an passé. Lucas, Tom et moi allons tout faire pour décrocher une 11ème victoire pour Audi à Sebring. »

Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less