Motorsport

Citroën veut perpétuer la tradition en Argentine

Une épreuve qui a toujours souri à Citroën

Recherche

Par Olivier Ferret

20 mai 2011 - 09:10
Citroën veut perpétuer la tradition (...)

En quatre rallyes disputés sur terre depuis le début de la saison, les Citroën DS3 WRC demeurent invaincues. Sébastien Loeb et Daniel Elena, au Mexique et en Italie, et
Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, au Portugal et en Jordanie, se partagent les succès frappés du double chevron. L’objectif affiché du Citroën Total World Rally Team est de poursuivre cette belle série lors du voyage en Argentine, une épreuve qui a toujours souri à Citroën !
Premier des deux rendez-vous disputés dans l’hémisphère sud, le Rallye d’Argentine est une épreuve à part pour le WRC en général et Citroën Racing en particulier. Depuis 2004, d’abord avec Carlos Sainz puis avec Sébastien Loeb, l’équipe française n’a jamais été battue dans la
région de Córdoba. En 2011, la Citroën DS3 WRC est alignée avec une seule ambition : perpétuer cette tradition.

Pour le retour du Rallye d’Argentine au calendrier mondial après une année d’absence, quelques nouveautés viennent modifier le parcours. Villa Carlos Paz reste la plaque tournante de l’événement et les concurrents retrouveront les fameuses vallées de Traslasierra, Punilla et Calamuchita. En revanche, une nouvelle superspéciale est tracée à Villa Carlos Paz. Elle servira de théâtre au départ, qui sera donné jeudi après-midi. En outre, de longues portions asphaltées viennent parsemer un parcours majoritairement sur terre.

« Une séance d’essais a été organisée cette semaine pour valider le comportement de la voiture sur l’asphalte », explique Sébastien Loeb. Avec une portion de vingt kilomètres le vendredi et une autre de quatorze kilomètres le samedi – à parcourir deux fois – près de 20% du rallye se disputera sur le bitume. « Comme les portions d’asphalte sont au coeur de sections sur terre, on ne pourra pas jouer sur les réglages. Il faudra adapter son pilotage pour être efficace. Et cette efficacité se traduira certainement par une bonne gestion de l’usure des gommes… »

Premiers du classement général, Sébastien Loeb et Daniel Elena viseront un nouveau succès en Argentine : « Nos résultats sont le fruit du travail de toute l’équipe. C’est forcément bon signe de voir que les Citroën DS3 WRC sont à leur avantage sur la terre mais l’écart est infime à l’arrivée de chaque rallye. Il faudra être performant d’entrée et jusqu’au bout car, avec une spéciale de 48 kilomètres pour débuter la dernière journée, il ne sera pas question de se relâcher. »

Avec une seule participation en Argentine en 2009, Sébastien Ogier ne possède qu’une expérience limitée de ce rallye : « Nous arrivons avec des ambitions beaucoup plus élevées cette année qu’il y a deux ans ! Le parcours est magnifique et très varié. Il réclame des notes très précises car certains passages sont particulièrement étroits avec de grosses pierres en bord de trajectoire, comme dans Mina Clavero ou El Condor. D’autres spéciales sont plus sablonneuses avec un parcours toujours bosselé… »

« Nous visons bien sûr le meilleur résultat possible », poursuit Sébastien Ogier, actuel troisième du championnat. « Nous allons tenter de marquer de gros points et, pourquoi pas, nous rapprocher des leaders. »

En préambule du rallye et pour saluer leurs fans argentins, les équipages Citroën Racing se rendront à Buenos Aires samedi 21 mai pour un show exceptionnel avec la DS3 WRC autour de l’obélisque, situé sur la Place de la République.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less