Formule 1

Wolff : La course n’aurait ’pas dû partir du tout’ en Belgique

Mercedes F1 ne comprend pas les tentatives de rouler

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 août 2021 - 07:04
Wolff : La course n’aurait ’pas dû (...)

Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, estime que la direction de course n’aurait jamais dû faire rouler les voitures ce dimanche à Spa-Francorchamps. Alors que l’espoir était bel et bien de lancer la course, elle a finalement été entérinée après quelques boucles derrière la Safety Car.

"Je veux vraiment tirer mon chapeau à tous les fans qui étaient ici avec nous pendant le week-end, sous la pluie et dans le froid" a déclaré Wolff. "Et particulièrement pour la course, passant des heures à attendre le départ."

"C’est formidable de voir leur enthousiasme et leur passion, c’est exactement ce dont le sport a besoin. Nous sommes tous des compétiteurs et nous voulons courir, mais ce n’était tout simplement pas possible. Il aurait été trop dangereux de laisser les pilotes courir en raison d’un manque total de visibilité."

"En ce qui concerne le résultat de la course, nous ne sommes évidemment pas heureux que des points aient été attribués pour ce qui s’est passé quelques tours derrière la voiture de sécurité, mais si le règlement le permet, il faut accepter les choses et passer à autre chose."

Wolff n’aime pas les courses tronquées et aimerait avoir plus de précisions de la part de la direction de course : "Donner la moitié des points n’est pas agréable, mais c’est ce que dit le règlement. Nous devons maintenant aller voir avec la FIA comment ça s’est passé."

"Tous les directeurs d’équipe sont allés voir la direction de course après la fin. Maintenant, nous allons examiner les décisions avec la FIA et Michael Masi dans le calme. Mais je pense que nous n’aurions clairement pas dû partir du tout. C’est la première fois que ce genre de choses arrive en F1, il faudra en parler."

"Maintenant, nous avons hâte d’être à Zandvoort, pour marquer quelques points importants et continuer la lutte pour le championnat."

Andrew Shovlin, l’ingénieur de piste en chef de Mercedes F1, est d’accord avec Wolff et juge qu’il n’aurait même pas fallu essayer : "Évidemment, nous sommes tous frustrés de venir ici et de ne pas pouvoir courir, et je suis sûr que les fans ressentent cette frustration encore plus."

"Ce n’est pas non plus un bon sentiment de perdre du terrain dans les deux championnats. Mais en fin de compte, les conditions n’étaient pas sûres pour la course. Il y avait beaucoup d’eau stagnante et la visibilité était très mauvaise."

"Les décisions du contrôle de la course sont difficiles à prendre des jours comme ceux-ci, mais il n’y a pas eu de pause dans la pluie, il était donc correct de ne pas poursuivre la course. Nous allons rapidement nous concentrer sur Zandvoort et espérons que le temps sera meilleur là-bas !"

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less