Formule 1

La F1 répond à Hamilton : L’argent n’a pas guidé la direction de course

Domenicali soutient les décisions prises par Masi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 août 2021 - 21:50
La F1 répond à Hamilton : L’argent (...)

Le PDG de la F1, Stefano Domenicali, a répondu aux commentaires de Lewis Hamilton, qui a jugé que les tentatives de lancer le Grand Prix de Belgique, ainsi que l’attribution de points sans rouler, était dues à l’argent. L’Italien note que tout était couvert par l’assurance en cas d’annulation pure et simple.

"Non, tout est couvert" a assuré Domenicali. "C’est pour cela que lorsque j’ai entendu qu’il y avait une discussion commerciale, j’ai voulu dire que ce n’est pas vrai. Quand nous parlons de compétition, il y a une responsabilité claire et un processus. Ces choses-là ne sont pas liées."

Michael Masi, le directeur de course de la F1, s’est aussi défendu d’avoir fait pencher l’élément commercial dans la balance : "Non, pas du tout, jamais. Et ça ne fera jamais partie de mes considérations. Pas du tout."

Il confirme prendre en compte la diffusion de la F1, mais juste d’un point de vue humain, pour ceux qui travaillent sur cela : "Je parle à la F1 régulièrement pour les tenir informés, particulièrement sur le plan de la décision, car ils diffusent le signal mondial."

"Je les tiens toujours informés de manière régulière, en communication directe avec la salle des timings, pour que chacun soit au courant, car les images et les graphiques qui sont délivrés aux téléspectateurs passent par eux."

La direction de course a vraiment cru à la possibilité de courir

Domenicali confirme que les tentatives de départ derrière la voiture de sécurité effectuées par Masi, dont il loue le travail cet après-midi, avaient pour objectif de prendre le départ sous drapeau vert.

"Pour les gens c’est dommage, mais la décision prise par le contrôle de la course est absolument la bonne. Il y avait le souhait et la volonté de faire la course. Il y avait une fenêtre d’amélioration possible et nous avons essayé de disputer la course."

"Dès qu’ils ont redémarré, les commentaires étaient assez clairs et une autre prévision météorologique disait que ce n’était pas possible. Nous sommes déçus pour tout le monde mais en termes de gestion, c’était la bonne chose à faire."

Domenicali comprend l’agacement des fans et assure que la F1 a pu tout faire : "Le message est clair, malheureusement nous ne contrôlons pas le timing. Ce n’est pas un problème de tours, c’est un problème d’essayer de faire la course."

"Sur ce point, la direction de course a essayé de faire le maximum. Ce sont des conditions malheureuses. Vous devez prendre en compte la sécurité de tout le monde. C’est très, très important. Le premier à être déçu, c’est moi parce que j’aime la course, mais il y a aussi des conditions où vous ne pouvez pas le faire."

F1 - FOM - Liberty Media

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less