Formule 1

Wolff et Hamilton racontent comment ils ont construit leur confiance chez Mercedes F1

Une relation forgée depuis 2013

Recherche

Par A. Combralier

28 avril 2020 - 11:30
Wolff et Hamilton racontent comment (...)

Toto Wolff et Lewis Hamilton ont un point commun : ils sont arrivés la même année chez Mercedes, en 2013, alors que l’équipe avait encore des difficultés à émerger du milieu de grille (malgré une victoire de Nico Rosberg en Chine en 2012).

« Nous avons rejoint l’équipe ensemble » a ainsi rappelé Toto Wolff dans une conversation avec Lewis Hamilton.

Quelle image Toto Wolff avait-il alors de Lewis Hamilton ? Comment est-il arrivé à construire cette relation avec son champion du monde ? D’ailleurs, quand est-ce que Toto Wolff a entendu pour la première fois le nom de Lewis Hamilton ?

« J’étais impliqué en DTM, et je me souviens que lors de sa première année en Formule 3 avec Manor, il y avait un test à Valence et je me souviens que les gens voyaient le talent de Lewis Hamilton. Je me souviens que j’étais dans le garage de ce qui est aujourd’hui ART, c’était l’équipe à battre, et Lewis était dans une équipe en difficulté, et il a déambulé dans le garage pour regarder la monoplace. Et c’était amusant et intéressant, car il était très jeune, et j’ai une photo de mon fils et de mon beau-fils, qui ont trois ou quatre ans, assis autour de la voiture de Lewis autour de lui. »

« Quand je suis arrivé en 2013… vous ne savez pas vraiment à quoi vous attendre dans cette relation. Mais quand vous êtes liés, étroitement, par vos objectifs, qui sont la plupart du temps très alignés… Et cela fait plusieurs années que nous parlons très ouvertement pour dire ce que l’on aime ou pas. »

La question a été retournée à Lewis Hamilton : quand a-t-il entendu parler de Toto Wolff la première fois ?

« C’était quand il était actionnaire chez Williams, mais c’était une relation distante au départ qui s’est rapprochée au fil du temps. Naturellement, on se dit ’quels sont mes objectifs ? je veux gagner’, on se demande quelles personnes on veut autour de soi, et je voulais avoir ce que fait Toto. On a été attirés car j’avais besoin de Toto pour faire ce qu’il fait dans l’équipe, et il avait besoin de moi dans la voiture. »

« Nous sommes tellement similaires dans nos personnalités » ajoute Hamilton, qui a insisté sur le fait qu’il avait une part de "collègue comme ami" dans son patron.

« Nous sommes tous les deux têtus. Tous les deux massivement compétitifs. Mon objectif dans la vie est de gagner. Je dois comprendre quelles personnes avoir autour de moi pour y parvenir. Et c’est aussi ce que fait Toto. »

« Et non, ça n’a vraiment pas été facile de construire cette relation. Vous apprenez de l’autre avec le temps. Le respect, c’est aussi une valeur si importante à avoir – et il continue à se construire. »

Désormais, Lewis Hamilton et Toto Wolff se font confiance, très étroitement… Mais est-ce vraiment le cas lorsque, comme chaque hiver, le pilote Mercedes disparaît une bonne semaine sans laisser de message ?

« Je me pose toujours la question pour savoir ce qu’il devient » sourit Toto Wolff.

« Mais nous avons des comportements si synchronisés… Pendant 10 mois, nous voyageons ensemble, nous nous voyons chaque week-end ; mais à la pause, avant Noël, tout le monde a besoin d’avoir son propre espace. Et nous avons senti que c’était presque naturel de le respecter. Puis en février, cela reprend, sans discontinuité, tout au long de la saison. Tout se fait de manière très naturelle. »

« Nous pouvons nous "sentir" l’un et l’autre » confirme Lewis Hamilton.

« C’est une question d’énergie. Parfois je remarque que Toto est un peu abattu, j’essaie de ne pas l’être dans ce cas-là ce jour-ci, j’essaie de lui remonter le moral. C’est ce que nous faisons, comme des coéquipiers. »

« Cela aide » abonde Toto Wolff.

« Nous savons qu’un message WhatsApp sympathique peut aider dans certains mauvais jours. »

« Nous devons nous faire confiance parce qu’au cours d’une saison, cette confiance peut être testée ; et dans ce cas, nous pourrons parler ouvertement. Fondamentalement, il y a de la confiance entre nous, parce que nous sommes embarqués dans la F1 ensemble. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less