Formule 1

Wolff a ‘souvent’ pensé à quitter la F1 dernièrement

Mais l’amour du chronomètre l’a fait prolonger pour 3 ans

Recherche

Par Alexandre C.

27 juin 2021 - 12:10
Wolff a ‘souvent’ pensé à quitter la (...)

Avec la pandémie, Toto Wolff s’est beaucoup interrogé sur son avenir au sein de Mercedes F1 : fallait-il continuer au même poste, si prenant de directeur d’écurie ? Prendre du recul et se concentrer sur le business ? Se réorienter dans la finance ?

Quand ESPN lui demande s’il a souvent pensé à quitter le sport, Toto Wolff confirme : « Souvent. »

« L’année dernière, je me suis vraiment battu pour savoir si je voulais retourner dans la finance et avoir un fonds spéculatif ou continuer avec ma société d’investissement privée ou rester dans la course automobile. À la fin, la course automobile a gagné. »

Et pourquoi avoir choisi de rester en F1 finalement ? La volonté de continuer à battre les records historiques établis par Mercedes ?

« Je pense que c’est le simple fait que le chronomètre ne ment jamais. Vous avez toujours un point de référence. »

« Il y a de nouveaux défis qui arrivent et qui continuent à développer l’organisation et l’équipe dans la prochaine génération. »

« Il s’agit de diversifier les activités tout en ne détournant pas l’attention de la course - en tant qu’entreprise, nous nous développons à un rythme énorme. »

« C’est un fait que nous sommes une franchise sportive, il n’en existe que dix dans un sport mondial spectaculaire, et avec une entreprise comme Mercedes qui va générer 550 à 600 millions de dollars de revenus. Nous ne sommes plus une petite entreprise. »

« Mais quand même, tout se résume au temps au tour, toujours au chronomètre. »

Toto Wolff était aussi à un moment donné pressenti pour succéder à Chase Carey à la tête de la FOM - ce fut finalement Stefano Domenicali qui a été choisi par Liberty Media et son PDG Greg Maffei. Toto Wolff a-t-il été attiré par le poste ? A-t-il des regrets ?

« Il a été le PDG de Lamborghini, a dirigé la Scuderia Ferrari et il a eu évidemment son rôle chez Audi, et il est fantastique pour ce rôle. »

« J’aime être coactionnaire et copropriétaire de l’équipe qui est une franchise, et me diversifier dans de nombreux autres domaines intéressants. Je n’ai donc pas de regrets du tout. »

« Je pense que Greg Maffei a absolument pris la bonne décision en choisissant Stefano et il est meilleur que moi pour ce poste. »

Wolff bientôt président non-exécutif de Mercedes F1 ?

Maintenant qu’il est encore sous contrat pendant deux ans et demi avec Mercedes, Toto Wolff pense-t-il à l’après ? A ses futures fonctions ?

« Je pourrais me retrouver dans une fonction non exécutive un jour, mais pas aujourd’hui. Il m’a fallu un an pour y réfléchir [s’engager à long terme avec Mercedes]. »

« J’ai vraiment essayé de faire carrière dans la course automobile et ce n’était pas faisable financièrement, alors je suis allé dans la finance pendant 20 ans. Mais dans mon rôle actuel, mon statut de copropriétaire de l’équipe avec Mercedes, j’ai pu joindre ces intérêts. »

« L’intérêt pour la finance, l’intérêt pour la course automobile, tout en la gérant et sans être dans la voiture - je suppose que la combinaison fonctionne pour moi. Je crois aux spécialistes et je crois qu’il faut garder un domaine d’action très étroit, très concentré. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less