Formule 1

Vettel n’est pas frustré par ses 15 courses sans victoire

"Ce n’est pas comme si nous avions dominé"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 juin 2019 - 08:36
Vettel n'est pas frustré par ses 15 (...)

Sebastian Vettel vient d’enchaîner sa 15e course sans victoire malgré celle acquise en piste à Montréal, qui lui a été retirée sur tapis vert. L’Allemand assure ne pas être frustré car il estime que cette saison, la voiture n’a eu que deux chances de gagner, avec Charles Leclerc à Bahreïn, et donc à Montréal.

"Je ne suis pas frustré, j’en ai l’air ? Je ne le suis pas," assure Vettel. "Ce n’est pas comme si nous avions eu 15 fois la possibilité de gagner et qu’on l’avait raté à chaque fois. Là, je serais frustré."

"Nous avons fait du mieux que nous pouvions et je pense que cette année, nous avons eu deux fois la possibilité de gagner. Charles a eu des problèmes à Bahreïn et je n’étais pas là en course, et l’autre était lorsque nous avons franchi la ligne en tête, mais ça a été largement débattu."

Il avoue avoir fait quelques erreurs mais ne juge pas qu’il y a eu beaucoup d’occasions de victoires gâchées : "Cela dépend toujours quand on regarde en arrière, mais je suis globalement satisfait des courses que j’ai faites. On pense toujours pouvoir faire un peu mieux ici et là mais ce n’est pas comme si nous avions dominé les 15 dernières courses."

Vettel se dit assuré aussi que Lewis Hamilton n’aurait pas réussi à le passer à Montréal.

"Il y a eu l’annonce de la pénalité et cela a changé la face de la course, mais je n’ai pas eu l’impression que Lewis ait relâché la pression, au contraire. La course a été très intense jusqu’au bout. Il a dit qu’il voulait me passer en piste. Mais il ne l’a pas fait. C’était excitant en piste. Après, un peu moins... mais nous étions les vainqueurs clairs."

Et pour ce week-end, Vettel souhaite se concentrer sur les évolutions de la SF90, qui incluent notamment un nouvel aileron avant.

"Nous avons de nouvelles pièces et ce vendredi va être très important pour nous. Nous allons devoir essayer pas mal de choses pour la suite. Le tracé a été un peu changé, resurfacé par rapport à l’an dernier mais le Paul Ricard a un peu de tout. On espère donc récolter de bonnes données lors des Libres 1 et 2 afin de faire un pas en avant là où nous avons des faiblesses."

"Nous savons que les lignes droites ne sont pas un problème pour nous mais nous manquons d’adhérence en virages. Selon les circuits nous pouvons plus ou moins compenser cela. Ici, c’est un mix des deux, donc ça pourrait être potentiellement difficile pour nous... tout dépendra de nos évolutions."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less