Formule 1

Vettel : Le podium perdu ’ne fera aucune différence’ pour Leclerc

Sa carrière sera tout aussi bonne malgré cette erreur

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 novembre 2020 - 17:11
Vettel : Le podium perdu ’ne fera (...)

Sebastian Vettel a profité d’une attaque manquée de Charles Leclerc sur Sergio Pérez pour subtiliser la dernière place sur le podium à son jeune équipier, qui s’est ensuite énervé à la radio. Si l’Allemand comprend l’agacement de Leclerc, c’est parce qu’il a déjà connu cette situation, mais il sait aussi qu’il faut relativiser ce genre d’occasion manquée.

"La Turquie est un endroit spécial pour moi car c’est là que tout a commencé" note Vettel, en référence au fait qu’il a fait ses premiers essais libres en F1 lors du GP de Turquie 2006. "Ce n’est pas là que tout se termine, mais si je regarde de nombreuses années en arrière, et en ayant Charles comme équipier, je me vois souvent en lui."

"Il est bien plus jeune, il est très rapide. Je n’ai pas encore eu le temps de lui dire, mais je lui dirai que le fait d’être sur le podium ou non, c’est assez peu pertinent pour lui, car il a beaucoup d’années devant lui, il a encore de nombreux podiums à venir, et je suis certain [qu’il les aura]."

Il lui voit un avenir brillant qui, selon lui, ne sera pas conditionné par cette erreur : "Je pense que Charles est la plus grande star du futur, peut-être même plus que Max [Verstappen]. Dans dix ans, cela ne fera aucune différence qu’il n’ait pas terminé sur ce podium. C’est normal qu’il soit en colère, il a fait une erreur et perdu le podium, mais dans l’ensemble, ça n’aura pas d’importance pour lui."

Les deux hommes ont eu quelques tensions dans le passé, mais Vettel est heureux qu’ils soient passés au-delà : "Je pense que je suis assez mature, je n’ai jamais rien laissé s’envenimer. Je suis heureux pour tout ce qu’il accomplit et accomplira dans le futur, car c’est un bon gars."

"Bien sûr, c’était une course très difficile et je pense que dans l’ensemble, nous étions tous très, très près de perdre le contrôle à différentes étapes de la course. C’est d’autant plus douloureux quand ça arrive dans le dernier tour."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less