Verstappen : ’Un bon début’ de week-end avant la pénalité

Horner explique la décision stratégique en Belgique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 août 2022 - 19:17
Verstappen : 'Un bon début' (...)

Max Verstappen a semblé en retrait lors des EL1 face aux Ferrari, mais le pilote Red Bull a dominé les Essais libres 2 du Grand Prix de Belgique. Dans un week-end où il s’élancera en fond de grille, il explique avoir simplement trouvé une meilleure aisance avec la RB18.

"Pas grand-chose n’a vraiment changé" a déclaré Verstappen à Sky Sports. "Nous avons juste regardé comment nous pouvons régler la voiture de la meilleure façon possible et dès que nous sommes sortis, la voiture se sentait bien."

"Il y a des petites choses que vous voulez peaufiner avec l’équilibre, mais fondamentalement, lors de la première séance d’essais libres, j’étais satisfait de la voiture. Bien sûr, j’aurais aimé rouler un peu plus mais jusqu’à présent, c’est un bon début."

Le Néerlandais compte remonter dimanche : "C’est ce que nous allons essayer. Nous devons le faire. D’après les tours que nous avons faits, je pense que la voiture fonctionnait bien et c’est positif."

Sergio Pérez a connu une journée difficile, notamment à cause de l’humidité qui ne l’a pas aidé à comprendre les problèmes sur sa RB18 : "Nous avons été très malchanceux avec les conditions. Nous sommes sortis au mauvais moment. Surtout dans le dernier tour avec le pneu tendre, c’était humide."

"Donc dès que vous avez un virage humide, alors vous perdez facilement l’équilibre, et c’est très difficile d’apprendre quoi que ce soit. Nous verrons ce que nous sommes capables d’apprendre. Je pense que nous avons l’air bien, nous avons l’air compétitifs, mais nous devons juste tout faire correctement."

L’allocation moteur était "juste" pour Red Bull

Verstappen s’élancera en fond de grille dimanche, comme Charles Leclerc, et Christian Horner explique cette décision, ainsi que le timing derrière celle-ci. Le directeur de Red Bull rappelle que les circuits suivants de sont pas propices aux remontées.

"En regardant le calendrier d’un point de vue stratégique, nous avons senti que c’était un peu juste pour arriver à la fin de l’année avec l’allocation de pièces moteur que nous avons" a détaillé Horner à Sky Sports F1 après la FP2.

"En regardant les circuits à venir, on ne veut pas les prendre à Zandvoort, c’est plus difficile de doubler que ce que l’on pense à Monza, on ne veut pas les prendre à Singapour, et c’est difficile de dépasser au Japon, donc on manquait d’options."

"C’est un bon circuit pour doubler et nous pensons que nous devrions être rapides ici, donc nous avons décidé de saisir l’occasion. Spa a probablement le plus petit delta de dépassement nécessaire de la saison."

"Ici et Bahreïn sont probablement deux des circuits les plus faciles du calendrier pour effectuer un dépassement. C’est pourquoi probablement tant d’équipes ont choisi ce circuit pour prendre cette pénalité afin d’essayer d’avoir des moteurs dans le pool pour le reste de l’année."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos