Formule 1

Verstappen n’aimait pas l’école et la quittait plus tôt le week-end

Avec l’objectif d’aller sur les circuits

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 mai 2020 - 14:41
Verstappen n’aimait pas l’école et la (...)

Max Verstappen est arrivé en Formule 1 à 17 ans, et a été avant cela pilote de karting. Il explique qu’il lui était difficile de suivre à l’école, car il était obsédé par sa passion et pensait au sport automobile en priorité.

"Je n’aimais pas vraiment l’école, je n’aimais pas m’asseoir sur une chaise et regarder un tableau" se souvient Verstappen. "Bien sûr, nous avons tous besoin de l’école et de l’éducation. Mais la Formule 1 était aussi un objectif, parce que je ne voulais rien avoir à faire avec l’école."

"Cela m’a motivé à bien rouler en karting. Heureusement, je n’avais pas besoin de l’école. Cela dépend aussi de ce que l’on sait faire. Pour certaines professions, vous avez juste vraiment besoin de l’instruction. Mais heureusement pas pour la course."

Il se rappelle qu’il n’assistait pas aux dernières heures d’école de la semaine pour aller rejoindre son père et partir sur les circuits de karting le week-end : "Je demandais à aller aux toilettes, puis je ne retournais pas en classe."

"Tous les vendredis à trois heures et quart, je n’étais plus à l’école et nous prenions immédiatement notre fourgon pour l’Italie. Mon père y avait déjà mis mes affaires, apporté une paire de sous-vêtements et on se mettait en route. Le dimanche après-midi, nous rentrions à la maison au plus vite, et nous arrivions dans la nuit."

Jos Verstappen avoue qu’il a autorisé cela à son fils car il le sentait capable de grandes choses : "Si Max n’avait pas eu de talent, et si je ne l’avais pas vu, je l’aurais poussé à continuer l’école. Mais je savais qu’il allait se passer quelque chose dans le sport automobile. C’est pourquoi je ne l’ai pas seulement toléré, je l’ai encouragé à le faire."

Une fois sa carrière lancée, Max Verstappen a tout de même eu des cours à domicile, comme l’explique son père : "Nous avons convenu avec le professeur que Max ne viendrait que lorsqu’il serait là. Il allait à l’école un jour par semaine. C’était notre salut car nous pouvions aller rouler partout."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less