Formule 1

Vandoorne aime jouer le podium en Formule E mais n’exclut pas la F1

Il regardera d’éventuelles offres

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 mai 2020 - 13:41
Vandoorne aime jouer le podium en (...)

Stoffel Vandoorne est confiné aux Etats-Unis et ne cache pas qu’après son retour en Europe, prévu dans les prochains jours, il a hâte de se remettre au travail, à l’usine mais surtout en piste.

"J’ai hâte de faire de nouveau mon travail" admet le Belge. "Dans un premier temps, ce sera du travail de simulation pour la Formule E, mais j’ai surtout hâte de retourner dans une voiture."

Comme de nimbreux pilotes, il s’est essayé aux courses virtuelles, et notamment à celles officielles organisées par la F1 : "C’est totalement différent, bien sûr, mais durant la quarantaine, le niveau de cet environnement virtuel a fait un grand pas en avant."

"La grande différence est que l’adrénaline n’est pas vraiment là. Vous pouvez tenter des trucs et vous n’en paierez pas le prix, vous appuyez juste sur restart et ça repart."

"Nous courons contre des gamers professionnels qui s’assoient pendant huit ou neuf heures par jour dans un simulateur et connaissent toutes les petites choses jusqu’au dernier détail. Ce n’est pas simple de les affronter, mais il y a une compétition sérieuse entre le vraies pilotes."

Engagé avec Mercedes en Formule E, il en rappelle l’intérêt pour les marques : "Pour la plupart des grands constructeurs, la Formule E est vraiment devenue une plateforme marketing, surtout avec l’accent mis sur les voitures électriques."

"Le championnat commence également à devenir très compétitif, les voitures sont beaucoup plus proches les unes des autres qu’en Formule 1, ce qui le rend plus passionnant."

Interrogé sur ce qu’il préfère entre un top 10 en F1 et un podium en Formule E, il répond directement : "Un podium en Formule E me donne plus de satisfaction. Ne vous méprenez pas, j’aime vraiment être dans les dix premiers en Formule 1, ce qui est une grande réussite, mais cela dépend de l’équipe pour laquelle vous roulez."

"Si vous êtes cinquième dans une Mercedes, vous ne pouvez pas être satisfait. Mais en Formule E, vous savez que, même avec un matérielmoins bon, vous pouvez être dans le top cinq avec une course parfaite."

Quant à la Formule 1, Vandoorne n’exclut pas d’y retourner un jour mais reconnaît que c’est "un monde où il n’y a presque pas de seconde chance. J’étais peut-être au bon endroit au pire moment, mais si une opportunité se présente et que la demande revient, je regarderai certainement cette offre."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less