Une frayeur pour Latifi, un abandon pour Albon chez Williams F1

0 point… comme attendu

Recherche

Par Alexandre C.

29 mai 2022 - 20:15
Une frayeur pour Latifi, un abandon (...)

Williams espérait la pluie pour remonter ce dimanche à Monaco, mais même la météo du Rocher n’a pu sourire aux monoplaces de Grove.

15e de l’épreuve après une bataille symbolique contre l’Alfa Romeo de Guanyu Zhou, Nicholas Latifi aurait même pu ne pas prendre le départ après une grosse frayeur derrière la voiture de sécurité, abîment son aileron avant au passage. Il n’a plus fait d’erreurs ensuite.

« Les conditions humides sont toujours délicates et encore plus à Monaco ! C’était une course très difficile et après avoir chaussé tôt (2e tour) les intermédiaires, nous étions détachés du peloton mais nous avions un bon rythme sur le pneu intermédiaire pour rattraper notre retard. Le dernier relais en médiums s’est avéré assez délicat car je ne me sentais pas complètement à l’aise avec l’équilibre. Cependant, nous avons réussi à ramener la voiture à la maison, ce qui n’est pas facile dans ces conditions, et nous avons aussi gagné deux places, ce qui est positif. »

Alexander Albon était isolé derrière même son coéquipier en raison d’une mauvaise stratégie, mais il reconnaissait également ses torts après l’épreuve. La raison de son abandon est floue, Williams évoquant des rebondissements en lignes droites ce que toutes les voitures connaissent ou presque...

« C’était une journée délicate et une performance un peu brouillonne de mon côté, aussi. Les conditions ont fait que mettre les freins dans la bonne fenêtre était vraiment un défi, surtout avec toutes les variations qu’une piste qui sèche apporte et les drapeaux rouges. La voiture était bien dès que nous avions de l’air propre et je me sentais compétitif à certains moments, il y a donc des points positifs à retenir de cette journée. »

« Malheureusement, vers la fin de la course, j’ai eu un problème avec la voiture qui m’a obligé à abandonner. Je pense que c’est probablement un week-end à oublier pour nous, mais c’est comme ça que ça se passe parfois. »

Dave Robson, directeur de la performance, en dit plus sur les déboires de ses pilotes aujourd’hui.

« Nous avons abandonné la voiture quand Alex a signalé des rebondissements inattendus dans les lignes droites. Nicholas a endommagé son aileron avant tôt dans la course, ce qui l’a forcé à passer en Intermédiaire et l’a relancé. Bien qu’il ait fait quelques progrès plus tard dans la course et qu’il se soit bien battu avec Zhou et Tsunoda, la 15e place était le meilleur résultat que nous pouvions obtenir aujourd’hui. »

« Ce fut une course difficile, mais nous avons appris beaucoup de choses sur la FW44 ce week-end, dont certaines seront pertinentes pour la prochaine course à Bakou. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos