Formule 1

Une évolution qui n’a pas totalement fonctionné pour Ferrari

Mais tout n’est pas à jeter

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 juin 2019 - 20:32
Une évolution qui n’a pas totalement (...)

Ferrari a amené au Castellet une évolution de sa monoplace censée limiter le manque d’appui de celle-ci, qui est toujours la cause des problèmes de fonctionnement des pneumatiques pour la Scuderia. Sebastian Vettel a avoué que cette Ferrari évoluée n’est pas à la hauteur des attentes.

"Pas si bien, pour être honnête, je dirais qu’on a du travail devant nous car toutes les pièces n’ont pas fonctionné comme prévu" admet Vettel. "Je pense que nous avons beaucoup de données à analyser ce soir, pour avoir une performance un peu meilleur demain."

De son côté, Charles Leclerc a aimé quelques unes des nouvelles pièces, mais admet que l’ensemble ne fournit pas la performance escomptée : "Certaines pièces étaient très bonnes, d’autres un peu moins, donc nous essaierons de tout mettre bout à bout demain en espérant une bonne journée."

"Je suis globalement content de nos séances aujourd’hui. Le feeling dans la voiture était bon et nous avons testé de nouvelles pièces. Nous sommes confiants mais nous avons beaucoup de travail devant nous pour mettre la voiture dans les meilleures conditions afin de faire une bonne qualification."

"Nos rivaux sont forts et nous devons nous concentrer sur nous-mêmes pour réussir à tout concrétiser demain. C’était amusant de revenir sur ce circuit. C’est une course différente car les murs sont si éloignés que l’on peut attaquer davantage en essais. J’ai hâte de reprendre le volant."

Mattia Binotto, directeur de l’équipe, admet comme ses pilotes que l’évolution de la SF90 n’a pas concrétisé les attentes placées en elles : "Ce n’est pas parfait. Je pense que nous avons apporté des pièces qui étaient importantes à tester afin de comprendre la direction de développement."

"Nous avons testé quelques pièces, certaines resteront sur la voiture pour le reste du week-end, donc ce n’est pas un ensemble entier qui est à jeter ou non. Certaines pièces seront conservées et ont été considérées comme positives, et celles qui ont été retirées feront partie de notre plan d’essai, mais ne seront pas utilisées ce week-end."

Interrogé sur les pièces que Ferrari garderait sur sa monoplace en France, l’Italien a expliqué qu’il s’agissait "des écopes de freins modifiées, des nouveaux ailerons avant et arrière, ainsi que d’autres évolutions moins visibles."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less