Steiner explique l’échec d’un accord en F1 entre Red Bull et Porsche

A 50-50, il y a un vrai problème selon lui

Recherche

Par Franck Drui

22 septembre 2022 - 17:05
Steiner explique l'échec d'un

Pour Günther Steiner, le directeur de Haas F1, la rupture des fiançailles annoncées de longue date entre Red Bull et Porsche n’est pas vraiment une surprise.

Les deux marques discutaient depuis de longs mois et semblaient s’accorder sur une coopération à 50-50, qui aurait vu Porsche entrer dans le capital de l’équipe et de sa filiale moteur à la même hauteur.

Mais donner 50% des parts à chacun n’est pas forcément une bonne idée en F1, comme l’ont finalement admis Christian Horner et Helmut Marko. Surtout qu’avec un partenaire aussi puissant que Porsche, les prises de décision auraient parfois pu mener à des divergences difficiles à résoudre.

"Mon opinion personnelle sur l’échec de ces accords est que l’on a tenté de mettre deux mâles alpha ensemble et ça rentre en collision. C’est piégeux," pense Steiner.

"Avec une division à 50-50, il faut bien une personne en charge. Il y aurait eu une impasse à un moment, ce qui aurait causé des problèmes."

Steiner ne sait pas comment Porsche va pouvoir poursuivre son envie de rentrer en F1.

"Il n’est pas certain que Porsche puisse venir après tout, ou pas de manière aussi puissante qu’ils l’auraient souhaité. Avec Red Bull, c’était la garantie de bons résultats rapidement côté monoplace."

"Mais ils vont certainement penser à une nouvelle idée."

Haas F1

Audi - Porsche - VW

Info Formule 1

Photos

Vidéos