Formule 1

Steiner a perdu son sang froid à Silverstone en 2019

Haas a failli se séparer de l’un de ses pilotes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 janvier 2020 - 13:12
Steiner a perdu son sang froid à (...)

La saison 2019 a été cauchemardesque pour Haas, avec une voiture qui était incapable de tenir le rythme de ses rivales en course, ce qui a désespéré le directeur, Günther Steiner, plus d’une fois. Mais il admet que ce qui l’a approché le plus de sortir de ses gonds, c’est l’accrochage entre ses pilotes à Silverstone.

Au premier tour de course, Romain Grosjean et Kevin Magnussen se sont touchés, provoquant un double abandon qui aurait pu avoir comme conséquence le licenciement de l’un des deux hommes, comme l’avoue aujourd’hui l’Italien.

"J’en étais proche" admet Steiner, qui a été poussé à la limite de sa patience par ses pilotes. "Comme vous le savez, je suis impulsif."

"C’était étrange pour moi. Je pensais être prêt pour le débriefing, mais quand je les ai vus tous les deux, j’ai perdu mon sang froid. Ce n’est pas passé loin qu’il se passe quelque chose."

Mais finalement, les difficultés rencontrées par l’équipe et l’impossibilité de mettre la VF-19 dans le rythme le dimanche ont poussé Haas à ne pas sanctionner son duo de pilotes et à prolonger les deux pour 2020.

"C’était tellement décevant" poursuit Steiner. "Nous avions une saison difficile, mais je crois que l’on a créé le problème nous-mêmes. Je ne cherche pas d’excuses aux pilotes, mais il y avait énormément de pression."

"Après Silverstone, ils m’ont demandé de leur donner des instructions claires sur ce qu’il fallait faire dans certaines situations, afin que tout reste sous contrôle. Mais c’est une autre raison pour laquelle on ne les a pas changés. Aucun pilote n’aurait fait la différence dans cette voiture."

Comme la plupart des équipes du peloton, Haas ambitionne la quatrième place en 2020, en espérant avoir résolu ses problèmes. L’objectif minimal sera de lutter pour cette place.

"Pourquoi penserais-je que ce n’est pas possible quand nous l’avons fait en 2018 ? En 2017 on était médiocres, et on est devenus plus forts en 2018 avec les mêmes règles. J’espère qu’on pourra refaire la même chose."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less