Formule 1

Russell très déçu de lui-même, Latifi frustré : Williams F1 manque l’opportunité

Mais George partira tout de même 13e demain

Recherche

Par Alexandre C.

9 octobre 2021 - 16:48
Russell très déçu de lui-même, Latifi (...)

Peut-on être déçu d’une 13e place en qualifications avec une Williams ? Oui : c’était le cas de George Russell ce samedi après-midi à Istanbul. Le Britannique était en effet potentiellement qualifié en Q3 mais un « snap » lui a fait tout perdre dans l’ultime virage. Il n’était pas donc très souriant à l’arrivée, et très dur avec lui-même.

« Je suis très déçu par moi-même. Je veux dire, nous aurions dû être bien confortablement en Q3 avec ce dernier tour, et nous l’avons perdu au dernier virage. »

« C’est très frustrant parce que ce tour aurait probablement été assez bon pour la 5e place, avec six ou sept dixièmes d’avance. »

C’est d’ailleurs la deuxième erreur de George Russell en une journée puisqu’en EL3, le pilote Williams était parti à la faute.

« J’ai vraiment, vraiment repoussé les limites et je les ai dépassées deux fois aujourd’hui, ce qui représente deux erreurs de trop de ma part, je suis un peu déçu de moi-même. »

« Nous avons besoin de ces conditions pour offrir ces opportunités, aujourd’hui était une opportunité et j’ai merdé. Tous les pilotes sont dans la même situation dans ces conditions. »

« C’est là que je peux essayer de faire la différence, et aujourd’hui nous avons eu cette opportunité, et il nous a manqué un virage pour avoir un autre de ces samedis spéciaux. »

« En fin de compte, je veux être le meilleur, et pour être le meilleur, il ne faut pas faire des erreurs qui vous coûtent une place confortable en Q3. »

« Le rythme de la voiture n’était pas là hier, nous étions très, très lents, mais aujourd’hui dans ces conditions difficiles, nous n’en avons pas forcément tiré le meilleur parti, mais nous sommes là, partant 13e demain plutôt que potentiellement dans le top 10. »

Le constat est plus problématique encore du côté de Nicholas Latifi, éliminé en Q1 notamment par Mick Schumacher. Il partira 16e demain avec la pénalité de Carlos Sainz.

C’est une "vraie opportunité manquée" concède le Canadien cet après-midi.

« C’est à 100% le timing qui nous a fait mal. D’après ce que je sais, à chaque fois que je faisais un tour, j’étais facilement dans la limite de la Q1, mais les deux derniers tours étaient les plus secs sur la piste. »

« Quand j’ai commencé mon tour rapide, il pleuvait un peu plus fort à certains endroits et j’ai eu deux bouts de trafic à deux endroits différents et ensuite la piste était définitivement en meilleur état… et il restait encore un tour pour franchir la ligne mais nous sommes rentrés aux stands et nous n’avons pas pu être sur la piste lors des derniers tours, qui étaient ceux où la piste était la meilleure. »

« C’est donc très frustrant. »

Vidéo - La grille de départ du GP de Turquie 2021 :

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less