Russell termine cinquième après un pari gagnant à Miami

"Je voulais voir si quelque chose allait se passer"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 mai 2022 - 00:20
Russell termine cinquième après un (...)

George Russell s’élançait 12e du Grand Prix de Miami après une qualification décevante, et le pilote Mercedes F1 a terminé cinquième. Malgré un début de course difficile en pneus durs, il a réussi à remonter à la faveur des arrêts aux stands des pilotes partis en gommes médiums.

En fin de course, il a dit à son ingénieur qu’il souhaitait allonger son relais pour voir si quelque chose se passait, car il continuait à améliorer ses chronos. Il a reçu le feu vert de son équipe et il est parvenu à profiter de la voiture de sécurité consécutive à l’accident de Lando Norris.

"Les premiers tours en pneus durs étaient brutaux, je me suis retrouvé 16e, Alex [Albon] m’a dépassé et je me suis demandé ce qui se passait !" a plaisanté Russell. "Lors des tours suivants, je me suis mis dans la zone et j’ai baissé la tête, j’ai fait quelques bons tours."

"On est remontés cinquièmes, et j’étais dans une position où, si on s’arrêtait, on ressortait septièmes, et si on attendait 10 ou 15 tours, on était encore septièmes. Donc je voulais voir si quelque chose allait se passer, et c’est ce qui est arrivé."

Un sursaut de performance toujours inexpliqué

Russell avait signé le meilleur temps des EL2 vendredi, mais lui et son équipe ne comprennent pas le sursaut de performance de la W13, alors qu’elle a repris son caractère difficile dès le lendemain : "Ce n’était pas beaucoup mieux, et on ne sait pas ce qui s’est passé vendredi."

"La voiture était bonne, j’étais confiant, mais on n’avait rien fait de drastique. J’étais le plus rapide, et hier on a retrouvé la voiture imprévisible et difficile à piloter. C’était mieux aujourd’hui, mais on doit comprendre ce qui s’est passé vendredi."

Le Britannique a affronté Lewis Hamilton en fin de course, et les deux hommes sont restés prudents pour ne pas s’accrocher. Il reconnaît que la bataille était rude, mais est heureux qu’elle ait été propre sur une piste qui compliquait la tâche du pilote attaquant.

"Oui, c’est resté propre, quand vous vous battez contre votre coéquipier, vous devez vous assurer de ne pas faire d’erreur et de laisser un peu plus de place. C’était un peu frustrant de devoir rendre la position quand je suis allé plus large."

"C’était difficile de se battre ici, il y avait beaucoup de boules de gommes hors trajectoire, et quand on roulait dedans on était proches de la barrière, on l’a vu avec Valtteri à la fin. Mais on finit cinquièmes, et l’on doit comprendre ce qu’il faut faire pour débloquer la performance."

Désormais, il espère comprendre davantage la W13 à Barcelone : "Je ne suis pas sûr, on ne va apporter que des choses qui vont fonctionner. Ce week-end a été crucial pour progresser dans la compréhension, mais je veux surtout me concentrer sur moi, maximiser ma performance et comprendre les données."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos