Russell s’agace contre la réalisation du Grand Prix de Monaco

Le pilote Mercedes F1 a fait un dépassement passé inaperçu

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er juin 2022 - 10:47
Russell s'agace contre la réalisation

George Russell n’a pas apprécié que la réalisation du Grand Prix de Monaco ne montre pas son dépassement sur Lando Norris. Après que le pilote McLaren est sorti des stands en pneus slicks, son rival de chez Mercedes F1 a réussi à la dépasser dans la montée de Beaurivage (voir vidéo ci-dessous).

La réalisation a été en difficulté tout le week-end, ayant également raté plusieurs dépassements spectaculaires de Sebastian Vettel, ainsi que toutes les sorties de piste à Saint Devote, qui n’ont même pas eu droit à un ralenti.

"C’était une course positive, je dirais" a déclaré Russell. "Avec les pneus durs, nous étions la voiture la plus rapide en piste à certains moments, je repoussais vraiment les limites, et c’était très agréable. Ils n’ont pas montré mon dépassement sur Lando, ce qui était un peu décevant."

"Il est sorti des stands juste devant moi et a traversé la piste, mais j’ai réussi à le doubler sur le mouillé. C’était plutôt bien. Et oui, j’ai réussi à tenir jusqu’à la fin, ce n’était pas facile avec les pneus mediums."

"C’était assez risqué de l’intérieur de la voiture, à Monaco et dans des conditions humides, mais de toute évidence, ce n’était pas assez bon pour la réalisation à la télévision. Peut-être la prochaine fois !"

La manœuvre de Russell n’a pas impressionné Norris, qui ne comprenait même pas pourquoi son compatriote s’en satisfaisait, jugeant qu’elle était surtout due à une différence de mise en température des gommes slicks.

"Si c’était un méga dépassement, alors il a fait des dépassements de merde !" a lancé un Norris visiblement agacé par la satisfaction affichée par Russell. "Je veux dire, je suis arrivé sur la piste avec des pneus qui étaient humides."

"Et il avait évidemment gagné un tour d’avance parce qu’il était en pneus slicks, qui étaient les pneus à utiliser. Il avait des pneus chauds, les miens étaient froids. Et il m’a dépassé, c’est très simple. Je n’étais pas du tout impressionné. J’étais plus frustré."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos