Formule 1

Russell : La Williams FW43 reste pénalisée par sa trainée aérodyamique

Malgré le V6 Mercedes, il ne se voit pas briller à Spa ou Monza

Recherche

Par Olivier Ferret

23 août 2020 - 13:43
Russell : La Williams FW43 reste (...)

George Russell reconnait que la Williams FW43 souffre d’un mauvais rapport appuis aérodynamiques / trainée, ce qui ne permet pas à l’équipe de profiter au mieux de la puissance de son moteur Mercedes.

Les ingénieurs de Williams ont corrigé pendant l’hiver le manque d’appuis flagrant de la FW42 mais cela pénalise en contrepartie la vitesse de pointe. Au moment où Russell peut commencer à attaquer d’autres pilotes en course, cette faiblesse se fait sentir.

"Même si nous avons le moteur le plus puissant à l’arrière de notre monoplace, nous sommes de loin la voiture avec le plus de trainée sur la grille," explique-t-il.

"Par rapport au Racing Point et à la Mercedes, nous perdons énormément de vitesse de pointe sur eux, simplement parce que la voiture a trop de trainée aéro. C’est pourquoi vous nous avez vus aller vraiment fort à Budapest ces deux dernières années, car ce n’est pas un circuit sensible à la puissance en tant que tel."

"Même si nous avons beaucoup de puissance, nous ne l’utilisons pas vraiment parce que nous avons tellement de traînée sur la voiture."

C’est déjà ce qui inquiète Russell pour les deux prochaines courses.

"Sur le papier, vous pouvez pensez qu’avec le moteur Mercedes, nous devrions voler à Spa et Monza face à Haas ou Alfa Romeo, mais ça ne sera pas le cas, car malheureusement, du point de vue aérodynamique, nous avons une efficacité vraiment médiocre sur la voiture et cela rendra la tâche vraiment difficile pour nous."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less