Russell est devenu ’plus fort’ grâce à ses trois saisons difficiles chez Williams F1

Une "période compliquée" qui lui a permis de grandir

Recherche

Par Paul Gombeaud

24 décembre 2022 - 15:38
Russell est devenu 'plus fort'

Après avoir tenu l’équipe Williams F1 à bout de bras pendant trois saisons, George Russell a enfin été récompensé de ses efforts en rejoignant Mercedes F1 cette année, où il aura tenu la dragée haute à Lewis Hamilton pour sa première saison dans un top team.

Brillant dans les formules de promotion, le Britannique apprenait ainsi la dure réalité de la F1 où un pilote dépend avant tout du matériel qui est mis à sa disposition. Mais pour lui, il s’agissait de la meilleure école possible avant de rejoindre le plus haut niveau.

"Quand je regarde mon parcours par rapport à celui d’autres personnes, j’ai l’impression que parfois, si vous avez connu beaucoup de succès étant jeune et que vous n’avez pas expérimenté des moments très difficiles lors desquels vous vous dites ’comment vais-je m’améliorer ?’, cela vous fera du mal sur le long terme," explique Russell.

"Je n’étais pas performant et je ne me battais pas pour le championnat, et c’était quelque chose de difficile pour moi, mais ce sont les moments qui m’ont aidé à grandir en tant que personne."

"Lorsque j’avais 16 ans, j’étais un peu naïf et arrogant. Si je ne gagnais pas, je me disais que je n’étais pas la raison à ça et que ça venait d’autre chose. Il y avait en effet d’autres raisons parfois, mais j’étais aussi un autre facteur déterminant des résultats que j’obtenais."

"Comprendre cela m’a permis de m’améliorer en tant que personne et en tant que pilote. Y compris les trois années passées en fond de grille avec Williams. Il y a eu des périodes compliquées mais elles m’ont rendu plus fort."

Russell a besoin de calme avant la tempête lors d’un Grand Prix

Le pilote âgé de 24 ans s’est également confié sur ses rituels d’avant-course, expliquant qu’il a besoin de tranquillité avant de retrouver toute l’agitation du cirque de la Formule 1 sur la grille de départ.

"Avant une course, il est important pour moi de passer dix minutes seul dans ma chambre avant de retrouver la folie des 150 000 fans présents dans les tribunes, des gens du paddock, de tous les sponsors et invités qui se trouvent au sein de notre équipe. C’est mon espace de tranquillité, le but étant de me détendre car tout ce qui se passe est parfois un peu écrasant."

"Le dimanche, nous faisons la parade des pilotes devant les fans. Votre rythme cardiaque est alors très élevé en raison de l’énergie en provenance du public et vous êtes excité avant de monter dans la voiture. Cela joue parfois contre vous car pour réaliser des tours incroyables, vous devez être détendu et aussi fluide que possible dans les virages."

"Pour moi, sauter dans la voiture en étant surexcité n’est pas la voie à suivre si je veux performer. C’est plutôt l’opposé. J’ai besoin d’être calme et détendu. C’est pourquoi ces dix minutes me font du bien."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos