Formule 1

Ricciardo révèle avoir eu peur d’avoir contracté le Covid-19

"Je me suis réveillé un matin avec un faux positif"

Recherche

Par Olivier Ferret

9 décembre 2020 - 16:22
Ricciardo révèle avoir eu peur d’avoir

Daniel Ricciardo a révélé qu’il avait subi un test Covid-19 "non concluant" avant le Grand Prix de Russie en septembre.

Sergio Perez, Lance Stroll et Lewis Hamilton ont tous raté des courses cette année après avoir contracté le virus cette année.

Ricciardo a déclaré qu’il craignait de rejoindre cette liste après avoir renvoyé un faux positif.

"Je me suis réveillé un matin avec un faux positif, donc j’ai eu peur à 6 heures du matin quand j’ai eu la nouvelle," déclare Ricciardo.

"En essayant de comprendre, d’accord, j’ai vu que c’était un test non concluant et que je devais me faire tester à nouveau. Il y avait un peu de panique et ce n’était pas amusant."

"De toute évidence, j’allais bien mais c’était évidemment quelque chose que je n’avais pas vécu auparavant et puis vous commencez à vous faire des films dans votre tête, on se demande ’est-ce que je me sens pas un peu malade...’ ou ’peut-être que je l’ai et juste je n’ai pas de symptômes’... Mais oui ce fut un peu la panique ce matin-là !"

Afin de débuter la saison en juillet, la F1 s’est placée dans une bulle, chaque équipe fonctionnant avec ses propres bulles. Le sport a également mis en place un régime de tests rigoureux et a effectué près de 80.000 tests, avec "seulement" 89 tests retournant des résultats positifs.

"Au fur et à mesure que la saison avançait, je suis devenu de plus en plus discipliné en m’isolant ou en prenant simplement soin de moi, surtout après que Checo [Perez] l’ait contracté et je me suis dit ’d’accord, ce n’est pas une blague’." poursuit le pilote Renault F1.

"J’étais très prudent. J’ai donc été assez surpris par le résultat de ce test. Évidemment, au final je n’ai pas eu le virus mais je me suis bien demandé pendant un bout de temps ce que j’avais pu faire de mal dans ma bulle."

Avant la dernière course de la saison à Abu Dhabi ce week-end, l’Australien reconnait que la situation cette année lui avait permis de mieux apprécier un certain nombre d’aspects de la vie en dehors de la course.

"Je pense qu’en tant que personne, c’est probablement ce que 99% de ce que tout le monde a ressenti - une réelle appréciation de la vie normale ou de la vie telle que nous la connaissions auparavant. Apprécier de pouvoir sortir. Une chose qui m’a énormément manqué, ce sont les concerts, la musique live. Être dans une salle et - cela semble dégoûtant maintenant, mais avoir des gens en sueur tout autour de vous !"

"Et je suppose que la vraie liberté de voyager manque aussi. C’est quelque chose à laquelle nous sommes tous habitués - nous parcourons le monde et à un moment donné, cela ressemble à un travail, mais c’est une si belle liberté que nous avons. Ce sont certainement des choses qui m’ont manquées et que je ne prendrai plus pour acquises à l’avenir."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less