Que sont devenus les membres de la Ferrari Driver Academy ? (Partie 1)

Tous n’ont pas connu le même succès

Recherche

Par Paul Gombeaud

21 janvier 2023 - 12:43
Que sont devenus les membres de la (...)

Alors que Ferrari a dévoilé cette semaine sa promotion de jeunes pilotes pour la saison 2023, passons en revue les membres les plus marquants de l’Académie de la Scuderia.

Charles Leclerc est sans doute le plus grand succès de la Ferrari Driver Academy à ce jour, lui qui la rejoignait en 2016.

Sacré champion de GP3 en 2016 et de F2 en 2017, il rejoignait l’élite en signant pour l’équipe Alfa Romeo F1 en 2018. Et dès l’année suivante, il devenait titulaire chez Ferrari à la place de Kimi Raïkkönen.

Le Monégasque a remporté quatre Grands Prix jusqu’ici et a même un temps mené le championnat du monde en 2022, avant que l’écurie italienne ne se retrouve empêtrée dans des problèmes liés à l’opérationnel et à la fiabilité.

Mais outre Leclerc, d’autres pilotes ayant fait partie de l’académie l’ont aujourd’hui quittée, certains ayant rencontré plus ou moins de réussite par la suite. Nous vous proposons ainsi une liste de six anciens membres, dont voici la première partie.

Mick Schumacher

Fils de la légende Michael Schumacher, qui remportait cinq titres consécutifs avec Ferrari entre 2000 et 2004, Mick devenait membre de l’académie en 2019 alors qu’il rejoignait le championnat de F2.

Comme cela a régulièrement été le cas dans sa carrière, sa première saison dans l’antichambre de la F1 n’était pas brillante et il devait se contenter de la 12e place du classement. En revanche, il était bien plus fort durant la seconde et s’adjugeait le titre, en battant au passage Callum Ilot, lui aussi membre de l’académie. Cela lui ouvrait les portes de la F1 et il rejoignait Haas pour la saison 2021.

Celle-ci fut compliquée au volant de la pire monoplace du plateau, mais il prenait aisément le dessus sur son coéquipier Nikita Mazepin. Mais si la VF-22 de l’an dernier était nettement plus performante, il ne parvenait cette fois pas à dominer Kevin Magnussen et perdait finalement son baquet au profit de Nico Hülkenberg pour la saison 2023.

Ferrari confirmait en fin de saison que Schumacher n’était plus un membre de son académie. L’Allemand a tout de même rebondi chez Mercedes F1, où il occupera le rôle de réserviste cette saison.

Lance Stroll

Signé par l’académie en 2010 alors qu’il était âgé de 11 ans, Lance Stroll remportait le titre en F4 italienne en 2014 avec le soutien de la Scuderia. Il était ensuite sacré en Toyota Racing Series en 2015, avant d’évoluer dans le championnat de Formule 3 européenne l’année suivante avec l’équipe Prema.

Williams F1 manifestait alors son intérêt pour le pilote canadien, qui rompait finalement ses liens avec Ferrari pour rejoindre le programme de l’équipe de Grove. Il deviendra titulaire en F1 en 2017 et expliquera son choix d’avoir quitté la Scuderia.

"J’étais dans le programme junior de Ferrari, qui était plus basique avec un programme d’entraînement et de travail mental. Williams fait la même chose mais dans le même temps, j’ai beaucoup plus de temps pour être plus proche de l’équipe de Formule 1 : plus de temps en simulateur et plus d’implication dans les Grands Prix avec les ingénieurs."

"J’ai l’impression que nous pouvons être plus proches en ce moment avec Williams, et je travaille avec eux plutôt que de faire partie d’un camp d’entraînement comme chez Ferrari. Pour l’avenir, c’est la bonne décision."

Après six saisons en F1, Stroll, qui pilote aujourd’hui pour l’équipe Aston Martin appartenant à son père Lawrence, a décroché une pole position et terminé à trois reprises sur le podium. En 2023, il fera équipe avec le double champion du monde Fernando Alonso.

Enzo Fittipaldi

Le Brésilien, petit-fils de la légende Emerson et frère de Pietro, l’actuel pilote de réserve de Haas F1, a lui fait partie de l’académie Ferrari entre 2017 et 2020.

Après avoir remporté le titre en F4 italienne avec l’équipe Prema en 2018, il terminait deuxième du Regional European Championship en 2019.

Mais en 2020, une mauvaise campagne en F3 voyait son association avec la Scuderia prendre fin. Il tentera de se relancer aux Etats-Unis en Indy Pro 2000, où il ne disputera qu’une seule course avant de revenir en Europe.

Fittipladi disputait ensuite une partie de la saison 2021 de F2 et l’intégralité de l’exercice 2022 avec l’équipe Charouz (8e cette année). Et en novembre, il signait finalement un contrat au sein de l’académie Red Bull.

Cette année, il disputera une nouvelle saison dans l’antichambre de la F1 avec l’équipe Carlin et donc le soutien de l’équipe autrichienne.

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos