Massa était ’convaincu’ que Kubica allait le remplacer chez Ferrari

Mais son accident changeait son destin en F1

Recherche

Par Paul Gombeaud

21 janvier 2023 - 13:30
Massa était 'convaincu' que (...)

La carrière de Robert Kubica en Formule 1 aurait pu être grande tant le Polonais possédait un immense talent, mais un malheureux accident de rallye survenu au début de l’année 2011 en décidait autrement.

A l’époque, Kubica était pilote Lotus mais les rumeurs l’envoyaient avec insistance chez Ferrari, où il aurait remplacé Felipe Massa pour devenir le coéquipier de Fernando Alonso.

Le Brésilien, qui s’est exprimé au sujet du Polonais, affirme qu’il était le premier à s’attendre à ce que Kubica soit son remplaçant au sein de la Scuderia. Mais selon lui, cela aurait été pleinement justifié.

"C’est bon de le voir de retour, vivre sa vie, faire la course et ce qu’il aime," a déclaré Massa pour SwiatWyscigów.

"Mais je suis vraiment désolé pour lui, j’étais certain qu’il me remplacerait chez Ferrari en raison du très bon travail qu’il avait effectué au long de sa carrière. J’en étais convaincu, mais ça ne me posait aucun problème parce qu’il le méritait."

"Mais quand son accident est arrivé, j’ai vraiment eu de la peine pour lui car c’était du jamais vu. C’était incroyable de voir ce qui s’était passé, et qu’il soit vivant tout simplement. Cela lui faisait malheureusement manquer une opportunité incroyable en Formule 1."

"Et le voir maintenant de retour et refaire la course... je ne pensais pas que je le reverrais courir."

La lutte "iconique" entre Massa et Kubica au Japon

Et Massa d’évoquer une lutte roue contre roue avec Kubica remontant à 2007 dont vous pouvez revoir la vidéo incroyable ici.

A l’entame du dernier tour du Grand Prix du Japon, le pilote BMW-Sauber est devant la Ferrari avant que Massa ne le passe par l’intérieur. Mais le Polonais lui rend la pareille et les deux pilotes sortent chacun leur tour de la piste après une magnifique bataille.

C’est finalement Massa qui parvient à terminer sixième, deux petits dixièmes devant Kubica.

"Honnêtement, en revoyant ce qui s’était produit dans ce dernier tour, je pensais que nous serions pénalisés. Vous ne pouvez plus faire cela désormais," poursuit le Brésilien. "J’étais convaincu que l’un de nous deux allait être puni. C’était le dernier tour et nous donnions tout ce que nous avions."

"Je suis sorti de la piste, je suis revenu sur lui, puis il est sorti de la piste avant de revenir à son tour, et c’était comme ça dans chaque virage. C’était vraiment, vraiment amusant depuis le cockpit."

"C’était amusant, et pas parce que j’ai terminé devant, mais parce qu’il y avait beaucoup d’incertitude sur le moment, tout pouvait arriver. Je dirais que c’était comparable à la lutte entre René Arnoux et Gilles Villeneuve par le passé. C’était une bataille intéressante et iconique pour la F1."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos