Formule 1

Pourquoi 2021 est une année décisive pour le futur de la F1 selon Domenicali

Il faudra poser les bases de 2022 et 2025, discuter des qualifications sprint…

Recherche

Par Alexandre C.

20 mars 2021 - 08:02
Pourquoi 2021 est une année décisive (...)

Stefano Domenicali, ancien directeur de la Scuderia Ferrari, a succédé à Chase Carey à la tête du groupe Formula One. Aux essais hivernaux de Bahreïn, il a pu rencontrer tous les acteurs du sport en même temps, pour préparer la saison à venir bien sûr, mais aussi des échéances de moyen terme.

Stefano Domenicali a tenu d’abord à rencontrer les pilotes pour leur faire part de ses priorités.

« Nous avons eu une réunion constructive, mais quand nous parlons, nous préférons garder les choses entre nous. C’était bien de parler ensemble avant ce nouveau départ. Comme je le dis toujours, les pilotes sont très importants pour la F1. C’est pourquoi il faut toujours les mettre à l’avant. Ils ont une voix active pour le futur de la F1. »

« Nous sommes une organisation qui doit recevoir les retours et les commentaires de toutes les parties prenantes, créer le bon environnement pour passer au niveau supérieur dans notre croissance. »

La priorité immédiate est donc de gérer la pandémie, loin de se terminer notamment en Europe…

« La liste des choses à faire est assez longue. La première des choses, c’est de commencer la saison. Ce n’est un acquis, car dans cette situation il faut considérer l’évolution de la pandémie. C’est formidable qu’avec les procédures en place, nous puissions reprendre la course, voler tout autour du monde. »

Mais Stefano Domenicali regarde donc au-delà du coronavirus, vers 2022, pour le nouveau règlement ; dans le même temps il faut aussi mener les négociations pour la prochaine génération d’unité de puissance, pour 2025. C’est le moment pour lui de réaffirmer deux priorités : l’hybride et la neutralité carbone.

« Il y a tant de changement qui vient. C’est pour cela que cette année, il faut s’assurer que tout soit en place pour l’an prochain. Nous avons eu plus de temps avec le report du règlement, pour nous assurer que les nouvelles voitures atteignent leurs objectifs, pour ce que nous voulons apporter. Je pense que ce que nous faisons, c’est vraiment nous assurer que le sport soit stable, durable, et prêt pour un futur solide. »

« Nous avons un prochain règlement pour les voitures l’an prochain, nous discutons aussi des moteurs du futur, de la prochaine étape, avec des bons objectifs, très clairs. Nous gardons l’hybride au cœur de notre projet, la neutralité carbone aussi. Ce sont des choses très importantes pour notre futur. »

Stefano Domenicali reste aussi concentré sur l’impact sociétal de la F1 avec l’initiative We Race As One…

« C’est quelque chose de très important. Nous vivons dans ce monde, nous devons participer, avoir un rôle actif. »

Enfin à plus court terme, Stefano Domenicali discute toujours pour finaliser l’arrivée de trois courses qualificatives cette année (ou qualifications sprint…)

« Nous travaillons très dur, nous avons discuté avec les pilotes à Bahreïn. Nous espérons être prêts pour finaliser cette nouvelle idée dans les prochains jours, mais il faut bien sûr soumettre l’idée au Conseil mondial du sport automobile. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less