Piastri : Les F1 2022 se comportent ’un peu plus comme des F2’

Un poids qui se ressent dans les virages à basse vitesse

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 novembre 2022 - 15:09
Piastri : Les F1 2022 se comportent (...)

Oscar Piastri a découvert la McLaren MCL36 lors des essais F1 d’Abu Dhabi, et c’était la première fois qu’il pilotait une monoplace 2022. Il avait testé quelques jours auparavant la MCL35M de 2021 et a ainsi pu établir une comparaison directe.

"Je pense qu’il y a vraiment une différence notable. Dans les virages à basse vitesse, le poids supplémentaire se fait sentir" a déclaré la nouvelle recrue de McLaren F1.

"Et je pense qu’avec la rigidité et certaines des autres caractéristiques générales de la voiture, c’est un peu plus comme une F2. Mais toujours, dans le grand schéma des choses, beaucoup, beaucoup plus proche de l’ancienne F1. Donc oui, il y a un peu de différence, mais c’est toujours une voiture de F1."

Tout cela rend plus difficile un jugement au sujet des pneus Pirelli 2023, qu’il a découverts lors de ces tests : "C’est difficile à dire. Je pense que les voitures elles-mêmes sont si différentes, à bien des égards, qu’il est un peu difficile de se prononcer."

"Je pense que les pneus academy sont probablement un peu plus faciles à utiliser dans certaines conditions, mais un peu moins bons dans d’autres, donc c’était un peu difficile de se faire une idée."

"Mais les pneus que j’ai conduits aujourd’hui, je ne connais pas vraiment de différence avec les pneus F1 de 18 pouces. Ils sont restés sur la voiture et ils m’ont permis de continuer à rouler !"

Rien de naturel, mais "rien d’étranger"

Piastri n’est pas inquiet quant à la quantité de paramètres auxquels il a dû s’adapter au volant d’une F1 2022, expliquant que c’est souvent le cas dans une voiture de course : "Je ne dirais pas que c’était 100 % naturel, mais je ne pense pas qu’une voiture soit 100 % naturelle."

"Je pense que l’une des difficultés de ce sport est d’être capable de s’adapter. C’est certainement différent de la voiture de F2 que j’ai pilotée, de la voiture de F3 que j’ai pilotée, de la voiture de 2021 que j’ai pilotée."

"Vous devez la changer plus ou moins chaque année, et les voitures se développent constamment, donc, même au cours de la saison, vous pouvez avoir à vous adapter. Il y avait quelques choses qui avaient besoin d’être un peu modifiées, mais il n’y avait rien qui était complètement étranger."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos