Formule 1

Pérez veut encore s’acclimater au circuit Paul Ricard

Il pense pouvoir mieux le connaître

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 juin 2019 - 12:01
Pérez veut encore s’acclimater au (...)

Sergio Pérez admet que Racing Point a redoublé d’efforts après un Grand Prix du Canada où la monoplace de l’équipe n’était pas performante. L’équipe a travaillé sur la préparation des deux prochaines courses qui s’enchaîneront, en France et en Autriche.

"J’ai été bien occupé depuis le Canada" reconnait le Mexicain. "J’ai passé quelques jours à l’usine à travailler avec les ingénieurs et à faire du simulateur pour le Grand Prix de France. C’est un circuit difficile car il y a différentes trajectoires dans certains virages et ce n’est pas facile de savoir laquelle est la meilleure à prendre."

Il avoue aimer particulièrement le virage du Beausset mais admet ne pas être encore parfaitement à l’aise sur cette piste : "Ma partie favorite du circuit est le virage 11, le double droite avec deux points de corde. Vous sentez la voiture se comprimer dans le virage, c’est une partie géniale du tour."

"C’est encore une nouvelle course et j’ai besoin d’explorer la zone comme il faut. C’était génial de voir le nombre de fans qui sont venus l’année dernière. C’est important de courir dans des pays où le sport est aimé. Je me souviens qu’il y avait beaucoup d’intérêt et de bonnes énergies de la part des fans, même s’il y avait beaucoup de bouchons."

Malgré la canicule prévue, Pérez se méfie du climat changeant et rappelle que le concert d’après-course avait été interrompu par la pluie en 2018 : "Mon conseil aux fans c’est d’amener leur veste de pluie car il y a toujours un risque de pluie. Il y avait eu un énorme orage juste après la course quand tout le monde essayait de quitter le circuit."

Racing Point F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less