Norris revient sur son amygdalite : ‘C’était comme avaler des poignards’

Il a failli rater Barcelone et Monaco

Recherche

Par Alexandre C.

31 mai 2022 - 15:33
Norris revient sur son amygdalite : (...)

Toujours souffrant d’une amygdalite, une forme d’angine très sévère, Lando Norris a, comme à Barcelone, réalisé un excellent week-end à bord de la McLaren.

Le Britannique a mis sous l’éteignoir son coéquipier Daniel Ricciardo et ramené 9 points du Rocher (avec le meilleur tour en prime). Il a certes perdu une place à l’arrivée, par rapport à sa position de départ, mais il n’y a pas de quoi regretter cette belle 6e place à Monaco.

Pour le Telegraph, le pilote McLaren revenait sur ce qu’il a qualifié de « semaine folle » et de « course folle » à Monaco.

« Il est difficile de mettre des mots sur ce que l’on ressent lors d’une journée comme celle-là, avec des millions de personnes qui regardent la course dans le monde entier. Les averses, les retards, l’attention et la concentration à 100 % nécessaires pour aller courir dans ces conditions… On est à la limite. »

« C’est pour cela que nous sommes tous en Formule 1. Pour ce sentiment. Franchir la ligne d’arrivée était un mélange de bonheur et, si je suis honnête, aussi de soulagement. D’en être sorti indemne. Surtout après la semaine que j’ai passée avec une amygdalite. »

« C’était ennuyeux de perdre la cinquième place au profit de George Russell, mais nous pouvons être fiers de notre sixième place. Fiers de la façon dont nous nous sommes battus après une semaine difficile. »

Le calvaire de Lando

Tout ce week-end, Lando Norris l’a donc réussi en continuant à souffrir d’une amygdalite ! Pour la première fois en détails, Lando Norris raconte son calvaire... qui aurait bien failli le conduire à ne pas rouler la semaine dernière.

« On m’a diagnostiqué une amygdalite le jeudi de la course précédente à Barcelone et mes symptômes ont progressivement empiré tout au long du week-end de course : sueurs froides, fièvre, muscles douloureux. Le dimanche, ma gorge était si douloureuse que j’avais l’impression d’avaler des poignards. Je pouvais à peine boire tellement j’avais mal. Tout ce que j’arrivais à avaler, je le vomissais de toute façon cinq minutes plus tard. »

« La respiration était aussi un vrai combat dans la voiture, surtout avec un rythme cardiaque bien supérieur à la normale et cette chaleur féroce en Espagne. La chaleur, le carbone sur les freins. C’était une expérience désagréable. C’était la première course dans laquelle j’ai utilisé une bouteille de boisson et ça m’a vraiment sauvé. Je devais siroter après chaque tour. Si je ne l’avais pas fait, j’aurais vite dégringolé. »

« J’ai eu la chance que mon entraîneur et le médecin de l’équipe soient venus et soient restés avec moi à Monaco au début de la semaine dernière. Et jeudi, quand mes parents sont arrivés, j’étais à peu près sur pied, même si j’ai annulé tous mes engagements médiatiques car je pouvais à peine parler. Au final, ce week-end a été magique, et le fait que mes parents et ma petite amie soient restés avec moi l’a rendu encore plus spécial. »

« J’ai vraiment été très malade à un moment donné. En fait, si la course avait été un long voyage hors d’Europe, j’aurais peut-être même eu des doutes. Mais je suis très heureux que nous ayons tenu bon à la fin. »

Promis juré, Lando Norris n’a donc pas fêté inconsidérément son bon résultat en Principauté !

« Je ne bois pas vraiment. Si je gagne un jour une course, il faudra me trouver autre chose que du champagne car je ne supporte pas ce truc. Au lieu de cela, je suis rentré à mon appartement et j’ai passé une nuit tranquille à regarder l’Indy500. »

« Pato O’Ward a fait un travail incroyable en prenant la deuxième place pour l’équipe IndyCar de McLaren, ce qui était cool. Ces gars ont des ‘cojones’ énormes. Je ne suis pas sûr que vous me verrez un jour courir l’Indy500, même si j’ai envie de m’essayer aux voitures de sport un jour, donc Le Mans est un objectif. Pour l’instant, je me concentre sur la F1. Ce week-end m’a donné un regain de motivation et j’ai hâte d’être en Azerbaïdjan la semaine prochaine. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos