Newey réclame des F1 ’plus petites et plus légères’

Afin qu’elles soient "économes en énergie"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 décembre 2022 - 13:06
Newey réclame des F1 'plus (...)

Adrian Newey est sceptique quant à la direction que prend la F1 en matière de technique, avec une électrification de plus en plus importante. Selon lui, c’est une erreur que fait également l’industrie automobile, avec la promotion du tout électrique.

"La Formule 1 peut et doit jouer un rôle dans ce domaine" a déclaré Newey. "Mais il y a toutes ces discussions sur la provenance de la source d’énergie, électrique, biocarburant, carburant synthétique, hydrogène. Il y a beaucoup de fausses informations qui circulent sur le sujet, en particulier sur le côté électrique."

"Les gens commencent à réaliser que l’empreinte carbone de la production d’un véhicule électrique est beaucoup plus importante que celle d’un véhicule à essence. L’hypothèse selon laquelle l’électricité produite à partir de l’énergie éolienne ou solaire ne produit aucune émission n’est tout simplement pas correcte."

Néanmoins, malgré une production plus énergivore, le bien-fondé de la voiture électrique en matière de pollution sur l’ensemble de son cycle de vie n’est plus à prouver. En effet, si l’on compte également la production d’électricité, il convient de compter également la production, l’acheminement et le raffinement du pétrole, ce qui est extrêmement polluant et destructeur.

"Nos voitures sont devenues plus lourdes"

En tant qu’ingénieur en sport automobile, Newey est fort logiquement choqué de constater le surpoids des voitures électriques, et pense que la sobriété énergétique des véhicules doit aussi passer par une réduction de leur masse.

"C’est dirigé par le gouvernement, qui est influencé par les constructeurs automobiles, ce qui est très similaire au sport automobile de nos jours. Certains changements en Formule 1 sont aussi le résultat du lobbying. Je pense que nous avons besoin de voitures plus petites, plus légères et plus économes en énergie."

Selon lui, c’est également une erreur que fait la F1, avec des monoplaces de plus en plus lourdes : "Nos voitures sont devenues plus grandes et plus lourdes et ne sont pas particulièrement efficaces sur le plan aérodynamique, car elles présentent beaucoup de traînée."

"Malheureusement, la Formule 1 a obtenu exactement le contraire avec ces nouvelles règles. Il est clair que pour la Formule 1 et l’industrie automobile en général, des voitures plus grandes et plus lourdes et l’obsession des gens de savoir si elles fonctionnent avec des batteries ou de l’essence sont exactement la mauvaise direction."

"Le plus gros problème est la quantité d’énergie nécessaire pour faire bouger cette fichue chose, peu importe d’où vient cette énergie. Il semble que les règles techniques de la Formule 1 ne le reconnaissent pas, parce que, bien sûr, les grands constructeurs automobiles ne le veulent pas. C’est du moins ce que je pense."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos