Formule 1

McLaren F1 stresse un peu pour la fiabilité de sa MCL35M

Du Mercedes au Renault, avec peu de roulage possible avant la saison

Recherche

Par Olivier Ferret

11 février 2021 - 10:19
McLaren F1 stresse un peu pour la (...)

McLaren sera la première équipe à lancer sa Formule 1, ce sera dès ce lundi 15 février au soir, ce qui peut passer pour un exploit parce que l’équipe a été la seule à changer de moteur cet hiver.

Zak Brown, le directeur de l’équipe anglaise, s’attend déjà à ce que 2021 soit similaire à 2020 - une lutte intense en milieu de peloton pour la troisième place derrière les deux équipes les plus rapides, Mercedes et Red Bull.

Mais il espère toutefois un changement grâce à l’arrivée du V6 Mercedes...

"Nous pourrions nous retrouver plus près de Mercedes, ce que nous espérons accomplir, mais aussi glisser à la cinquième place du championnat, donc c’est encore un peu trop tôt pour prédire quoi que ce soit tant c’était serré l’an dernier entre 5 ou 6 équipes," admet l’Américain.

McLaren pourrait aussi avoir à gérer quelques premières courses décevantes : faute d’essais privés suffisants, si des problèmes de fiabilité surgissent suite à l’intégration du nouveau moteur, il ne sera pas facile de les régler rapidement.

"Chaque fois que vous apportez un changement substantiel à une F1, vous courez le risque de problèmes de fiabilité et d’installation. Il faut accepter cela dans le cadre d’une transition pour 2022."

"Mais avec cette réduction des essais, c’est vrai que nous sommes autant excités que nerveux d’entamer la saison avec aussi peu de temps de roulage possible pour nous préparer en piste avec notre MCL35M. Ce n’est pas idéal, mais je pense que nous sommes bien préparés malgré tout."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less