Formule 1

Mazepin a failli accidenter sa Haas en testant les limites d’appui

Il a découvert la perte aéro d’une F1 dans les turbulences

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 mars 2021 - 15:23
Mazepin a failli accidenter sa Haas (...)

Nikita Mazepin a eu un moment de délicatesse ce matin en suivant Antonio Giovinazzi lors de l’accélération après le virage 3 du circuit de Bahreïn. Le Russe a croisé le flux d’air de l’Alfa Romeo et a été victime d’une grosse glissade. Il expliquait vouloir découvrir la sensation d’une perte d’appui liée aux turbulences.

"C’est de notoriété publique que les voitures de Formule 1 ont beaucoup d’appui et qu’elles en perdent beaucoup en suivant d’autres voitures" rappelle Mazepin.

"Avec si peu de roulage, et avec beaucoup de voitures possiblement devant moi au départ à Bahreïn, je voulais expérimenter la quantité d’appui aéro que je perds."

Ce qu’il a donc découvert dans le sillage de l’Alfa Romeo : "J’ai bien réussi à l’expérimenter. J’ai failli accidenter la voiture pour être honnête, car la bourrasque de vent a été énorme, et c’était un moment inquiétant."

Il explique que ce paramètre précis a été une grande nouveauté pour lui, par rapport à la F2 qu’il pilotait en 2020 et qui était plus simple sur le plan de l’aérodynamique. Pour le reste, il n’a pas été choqué du comportement de la F1.

"C’est une très grosse différence mais ça ne me surprend pas. La F2 a beaucoup d’appui aussi. C’est une voiture lourde, donc il y a quelques gains ici et là, mais ce n’est pas non plus une nouvelle chose pour moi."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less