Formule 1

Mattia Binotto s’explique sur la ’bombe’ lancée par Vettel hier

Pourquoi Ferrari ne lui a pas fait d’offres

Recherche

Par Olivier Ferret

3 juillet 2020 - 14:43
Mattia Binotto s’explique sur la (...)

Invité de la conférence de presse de la FIA du jour, Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, n’a pas échappé à la question née de la bombe lancée par Sebastian Vettel hier : Ferrari n’a fait aucune offre de prolongation de contrat à l’Allemand alors que l’Italien stipulait lors des essais de Barcelone que des discussions avaient été entamées pour cela.

Alors Binotto a-t-il menti ? Non selon l’Italien, la situation créée par le Covid-19 a bousculé tous les plans de la Scuderia.

"Oui, je lui ai bien dit cet hiver, en direct tout comme dans les médias, qu’il était notre premier choix. Je peux le confirmer," commente Binotto.

"Beaucoup de pilotes nous ont approché cet hiver pour savoir s’il y avait une possibilité de piloter pour nous (en 2021) et cela n’avait pas changé notre position : nous voulions continuer avec Seb."

"Mais il y a eu la pandémie. Cela a changé tout notre monde, pas seulement le sport auto ou la F1. Il y a un budget plafonné plus dur qui a été implanté, des règles nouvelles avec le gel du développement et le report du règlement 2021 à 2022. Toute la situation a changé."

"De plus, la saison n’a pas pu démarrer donc Sebastian n’a pas eu l’opportunité de nous montrer à quel point il voulait continuer avec nous. Bien évidemment, c’était malheureux pour lui."

"Mais la crise, le confinement et la fermeture nous ont poussé, chez Ferrari, à repenser notre position et à prendre une décision responsable. Nous lui avons communiqué. Je l’ai entendu dire qu’il a été surpris, et je considère cela normal. Il l’a accepté, même s’il n’est pas content et je ne suis pas certain qu’il soit encore totalement d’accord avec notre choix. Ce que je peux comprendre. Cela n’enlève rien au respect que j’ai pour lui, l’homme, le professionnel et le pilote."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less