Marko admet que des points du budget F1 doivent être ’clarifiés’

"De notre point de vue, nous n’avons pas dépassé la limite"

Recherche

Par Franck Drui

1er octobre 2022 - 09:29
Marko admet que des points du (...)

Le Dr Helmut Marko n’est pas impressionné par les rumeurs selon lesquelles Red Bull aurait dépassé le plafond budgétaire la saison dernière, affirmant hier que ce genre de choses "nuit à votre réputation".

Il n’a pas fallu longtemps avant que l’histoire ne fasse le tour du paddock de Singapour, Christian Horner insistant sur le fait que la procédure était toujours en cours.

Mais comment se fait-il que les concurrents soient déjà au courant de problèmes, mineurs dans le cas d’Aston Martin F1, beaucoup plus importants dans le cas de Red Bull ? Les comptes de cette dernière équipe n’ont pas encore été certifiés, tous comme ceux des neuf autres d’ailleurs.

"La FIA dit qu’elle ne sait pas comment cette fuite s’est déroulée mais c’est diffamatoire," dit aujourd’hui le conseiller au sport automobile de Red Bull.

"Une fois que les faits sont clairs, nous pouvons en parler. Je ne peux pas du tout commenter la procédure. De notre point de vue, cependant, nous n’avons pas dépassé la limite des dépenses."

Pour Marko, il y a effectivement des points à clarifier, ce qui peut expliquer les spéculations. De quoi justifier 5 à 7 millions de dépassement présumé ?

"C’est un processus continu, il y a des discussions en cours où certains points sont clarifiés. Mais nous ne sommes pas vraiment inquiets pour le moment. Des points sont répertoriés qui n’appartiennent même pas au budget plafonné."

"Différents comptables de la FIA s’assoient avec nos comptables et discutent de toutes sortes de choses, par exemple sur qui travaille où au sein du groupe Red Bull."

"Nous avons différentes sociétés : Red Bull Advanced Technologies, Red Bull Technology, Red Bull Powertrains. Vous devez être très clair dans cette distinction."

"Encore une fois, de notre point de vue, nous n’avons pas dépassé la limite."

Le patron de Haas F1, Gunther Steiner, confirme : "Ils disent qu’ils ont compris certaines choses de la réglementation différemment, donc ils doivent d’abord clarifier cet aspect. Je ne dis pas qu’ils doivent être disqualifiés, mais au moins une pénalité. Mais je ne connais pas les éléments en détail."

Les mauvaises langues rappellent déjà dans le paddock que le problème de ces filiales et de cette gestion opaque de Red Bull et AlphaTauri ne permet plus vraiment de distinguer qui fait quoi sur quel projet. A la FIA de rendre ses conclusions et de voir si le point de vue de Red Bull était le bon... ou non !

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos