Formule 1

Magnussen frustré par l’absence de négociations chez Haas

L’équipe assure d’abord la poursuite de son activité

Recherche

Par Olivier Ferret

8 septembre 2020 - 12:55
Magnussen frustré par l’absence de (...)

Kevin Magnussen semble frustré après le Grand Prix d’Italie à Monza : il n’a pas réussi à parler de son avenir avec les patrons de l’équipe Haas F1.

Selon le Danois, aucune négociation n’est encore ouverte et il ne sait toujours pas s’il pourra rester dans l’équipe (qui a une option sur lui) au-delà de la saison 2020.

"Tout le monde nous demande ce qu’on va faire pour 2021 avec les pilotes. Ce n’est pas notre priorité, la priorité c’est la performance et la mise en place du programme technique. Nous allons évidemment faire de notre mieux l’an prochain mais nous devons clairement nous concentrer sur 2022. C’est l’opportunité qu’on attend," explique Steiner.

"Nous ne changeons rien maintenant," insiste Steiner. "Et à mon avis, ce ne serait pas non plus optimal alors le plafond budgétaire entre en jeu. Avec la situation actuelle et aussi avec la pandémie, nous devons simplement traverser cette période difficile, peut-être même un peu jusqu’à l’année prochaine, et nous tourner vers les nouvelles règles de 2022, où nous espérons que nous ferons bien mieux à nouveau."

Magnussen ronge son frein en attendant.

"Il n’y a aucune négociation alors que je souhaite évidemment connaitre mon avenir le plus rapidement possible. Ce n’est pas un secret que je suis heureux chez Haas et que je veux y rester. Je veux faire partie de leur retour en tête du peloton parce que je crois que c’est notre place."

N’est-il pas tenté de conforter un baquet ailleurs ? A-t-il d’autres options ?

"Ce n’est pas ma seule option mais je n’ai entamé aucune négociation avancée avec qui que ce soit d’autre."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less