Formule 1

Les Williams F1 retrouvent les profondeurs du classement ce vendredi à Zandvoort

Un rythme moins favorable qu’espéré

Recherche

Par Alexandre C.

3 septembre 2021 - 19:58
Les Williams F1 retrouvent les (...)

Les week-ends de Grands Prix se suivent et ne se ressemblent pas pour Williams : après sa performance incroyable de Spa, George Russell a terminé… dernier des EL2 à Zandvoort, derrière son coéquipier et les deux Haas.

Le pilote Williams reconnaît un manque de rythme de sa part, amplifié par le trafic et le peu de roulage dans les deux séances d’essais libres.

« C’était une grande expérience de piloter sur ce circuit aujourd’hui. C’est définitivement un des préférés des pilotes, il est très ondulé et tous les virages sont très agréables. C’est rapide, fluide et vous ne pouvez pas mettre une roue de travers et c’est ce que nous voulons tous d’un circuit de course. Mais ce n’était pas facile là-bas et la journée a été très interrompue avec tous les drapeaux rouges. »

« Il n’y a donc pas grand-chose à retenir d’aujourd’hui, mais le rythme n’est pas tout à fait celui que nous aimerions. Néanmoins, avec quelques améliorations cette nuit, nous serons en mesure de faire de bons pas en avant. Le trafic est également très difficile à gérer et je pense que ce sera essentiel pour obtenir un tour clair demain, en particulier en Q1. »

Nicholas Latifi lui a devancé Nikita Mazepin mais pas Mick Schumacher. Cela veut-il dire que les Williams sont réellement en grande difficulté à Zandvoort ?

« C’était vraiment un défi aujourd’hui. C’est un circuit serré et sinueux avec très peu de lignes droites, donc avec 20 voitures en piste, il était difficile de trouver de l’espace. J’ai passé beaucoup de temps à regarder dans mes rétroviseurs, ce qui peut être assez difficile à gérer dans un tour chaud. Mais c’est aussi un circuit très amusant ; il est très rapide et étroit, donc un vrai circuit old school qui vous punira si vous faites une erreur ! »

« Nous avons du travail à faire ce soir car ce n’est pas tout à fait là où nous voulions finir en EL2. Bien que j’aie eu l’impression d’être rapidement dans le coup, les drapeaux rouges ont causé beaucoup de perturbations, et il aurait été formidable d’obtenir plus de données du point de vue de l’équipe. Je pense qu’il y a quelques améliorations que nous pouvons faire avec beaucoup ou peu de carburant, donc nous allons voir ce que nous pouvons faire et recommencer demain. »

Dave Robson, directeur de la performance, reconnaît volontiers que Williams se voyait plus belle à Zandvoort. Passer en Q2 serait donc déjà une belle performance au vu de ces essais libres.

« C’était fantastique de faire rouler les voitures sur ce circuit difficile. L’ensemble du circuit est exigeant avec très peu d’opportunités pour les voitures ou les pilotes de se reposer. »

« Avec une piste courte et des gommes dures, la position sur la piste sera primordiale en Q1, comme elle l’a été régulièrement aujourd’hui. Nous pensions que Zandvoort serait moins favorable à la FW43B que Spa, mais les temps d’aujourd’hui ne disent pas tout car nous n’avons pas pu faire de tours représentatifs. Il y a beaucoup à faire ce soir pour améliorer la voiture, mais nous sommes heureux qu’il y ait plus à venir demain. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less