Formule 1

Les pilotes Williams se sont livrés une rude bataille pour l’honneur

2 arrêts pour Russell en raison de dégâts à l’aileron avant

Recherche

Par A. Combralier

23 juin 2019 - 18:45
Les pilotes Williams se sont livrés (...)

Les deux Williams ont, comme prévu, fini en queue de peloton ce dimanche au Paul Ricard. George Russell et Robert Kubica ne se sont pas quittés en début d’épreuve, et ont même failli s’accrocher, tant le Polonais a voulu résister au rythme pourtant plus rapide de son jeune coéquipier.

Une fois n’est pas coutume, c’est bien Robert Kubica qui a été le premier pilote Williams à franchir la ligne d’arrivée. Il s’est tenu à sa stratégie en un seul arrêt, après être passé en durs au bout de 24 tours.

« Les pneus ont davantage duré qu’attendu, donc c’était moins pénible puisqu’ils se sont très bien comportés. Mon premier tour était bon, j’ai pris des décisions correctes sans prendre trop de risques. Le reste de la course fut convenable, j’ai souffert avec les pneus arrière à certains moments, mais je les ai gardés sous contrôle, donc c’était OK. La bataille avec George, c’était une bonne expérience pour que nous soyons prêts quand les voitures seront plus rapides, et cela paiera, je l’espère, dans le futur. »

Si George Russell a fini derrière Robert Kubica, c’est aussi parce qu’il a dû effectuer un deuxième arrêt, imprévu, en raison de dégâts sur son aileron avant. Il a payé le prix de son duel interne...

« Lors de ma première tentative pour doubler Robert par l’extérieur, je suis allé au large et j’ai heurté le panneau d’affichage en polystyrène. Nous avions pensé que ce ne serait pas trop un problème, mais ensuite nous avons trouvé que les dégâts sur l’aileron avant empiraient. Pour des raisons de sécurité, nous avons décidé de le changer. Le rythme semble solide, mais la course s’est passée comme attendu. Nous devons être patients, apprendre autant que possible et commencer à être dans la bataille dans quelques courses, je l’espère. Je ne suis pas satisfait dans l’ensemble, mais je ne suis pas déçu non plus, c’est juste normal. »

Dave Robson, l’ingénieur de course en chef chez Williams, estime que ses pilotes ont bien essayé de « maximiser le package qui est le nôtre aujourd’hui. »

« Nous avons eu un problème avec la voiture de George, car sa voiture avait percuté un panneau d’affichage en allant au large au virage 10, en début de course. Les dégâts se sont malheureusement aggravés, au point que nous ayons dû le faire rentrer une deuxième fois aux stands pour un changement d’aileron avant. »

« Nos arrêts aux stands furent de nouveau bons. Nous continuons à travailler comme des racers, même si nous n’avons pas la performance pour lutter face au reste du peloton pour le moment. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less