Formule 1

Le Paul Ricard est ’en stand-by’ pour son Grand Prix de F1

Eric Boullier attend l’évolution de la situation

Recherche

Par Olivier Ferret

20 mars 2020 - 11:01
Le Paul Ricard est ’en stand-by’ (...)

Le circuit du Paul Ricard est dans l’attente concernant la tenue du Grand Prix de France de Formule 1

Chaque course jusqu’en juin - sept à ce jour - a été soit reportée, soit annulée, ce qui signifie que sur le calendrier d’origine, la France est désormais la 3e épreuve de la saison.

Eric Boullier, directeur du Grand Prix de France, admet que les promoteurs sont simplement "en stand-by" puisque la situation ne cesse d’évoluer de jour en jour.

Cependant la question d’un report du Grand Prix semblait être posée après l’annonce du report des 24h du Mans de juin à septembre...

"Il est impossible de comparer le championnat du monde F1 à un événement unique comme les 24 Heures du Mans, les Jeux Olympiques, l’Euro de football ou Roland Garros car elle compte 22 épreuves sur l’année avec 22 promoteurs différents !" précise Eric Boullier à nos confrères d’Auto Hebdo.

"Nous sommes en stand-by car la priorité absolue est la sécurité. La FOM souhaiterait que la saison reprenne à Bakou mais la situation est telle que personne ne se projette 3 mois à l’avance. Ce qui est certain, c’est qu’il va y avoir, quoiqu’il advienne, un fort impact sur les ventes de billets."

"Tout le monde a bien conscience que les gens ont d’autres préoccupations actuellement que d’assister à un Grand Prix de Formule 1, et qu’ils ont autre chose à penser que d’acheter des tickets pour le Paul Ricard ou autre."

"Cependant, concernant le GP de France, qu’ils sachent au moins qu’il n’y a pas de prise de risque s’ils veulent le faire. Ce que je voudrais dire à nos clients, c’est que nous avons le ’confort’ d’être assuré et que dans le pire des cas ils seront intégralement remboursés."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less