Le manager de Versappen s’oppose à un plafond salarial des pilotes

Des discussions lancées mais l’idée est totalement idiote selon lui

Recherche

Par Olivier Ferret

29 mai 2022 - 13:19
Le manager de Versappen s'oppose à

Le manager de Max Verstappen a qualifié d’idiotie les plans visant à imposer un plafond salarial des pilotes en Formule 1.

Alors qu’un débat fait rage dans le paddock pour savoir si l’inflation galopante devrait faire grimper le plafond budgétaire de 140 millions de dollars par équipe en 2022, comme nous vous le rapportions ce matin il est également question de caper les salaires du personnel-clef ou ds pilotes à moyen terme.

Le patron de Ferrari, Mattia Binotto, a confirmé mais indique que "ces discussions prendront du temps car il faut composer avec les contrats existants".

"Idiotie totale !" a réagi le manager de Verstappen, Raymond Vermeulen, interrogé sur la proposition de plafond salarial.

En effet, aux côtés du septuple champion du monde Lewis Hamilton, le Néerlandais est désormais clairement l’un des pilotes de F1 les mieux payés de tous les temps, et ce jusqu’en 2028 au moins, date d’expiration de son contrat avec Red Bull.

Même s’il défend logiquement et indirectement sa commission, Vermeulen s’explique pourquoi ce n’est pas la bonne chose à faire.

"Les pilotes augmentent la valeur d’une équipe. Cela peut être exploité indéfiniment par l’équipe concernée. En piste bien sûr, mais aussi pour le marketing, attirer des sponsors. Donc fixer ensuite une valeur maximum à un pilote cela signifie faire fonctionner le monde à l’envers."

Vermeulen confirme que Red Bull soutient une opposition à un tel plafond.

"Ils sont très fermes sur le fait qu’ils ne le soutiendront jamais. Je pense aussi que c’est illégal. Regardez les faits. Un Grand Prix est arrivé aux Pays-Bas grâce à Max. Zandvoort verse un montant annuel à la FOM pour organiser la course, dont une grande partie est répartie entre les équipes. Ils en profitent donc. Il serait alors très étrange que vous ne limitiez que le modèle de rémunération du pilote."

Il ajoute que la perspective de salaires mirobolants pour les pilotes fait partie de ce qui motive les sponsors à soutenir l’ascension d’un jeune pilote dans les rangs de la Formule 1.

"C’est pourquoi je pense que c’est une mauvaise idée pour le sport. Vous avez besoin de ces investisseurs et sponsors qui investissent dans le talent et veulent être associés à ce pilote pendant longtemps. Un plafond salarial affectera l’ensemble du sport."

Interrogé sur le sujet du plafond salarial des pilotes, un porte-parole de la FIA a déclaré : "Nous avons été approchés par plusieurs parties prenantes à ce sujet. Des discussions sont en cours, mais c’est encore très prématuré. Nous allons évaluer si c’est bénéfique et si c’est quelque chose à envisager pour l’avenir."

"Mais ce n’est pas une idée qui a été mise en avant par la FIA."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos