Formule 1

La remontée et la résistance de Sainz face à Räikkönen ont laissé Brawn admiratif

Une course de haute volée pour l’espagnol à Interlagos

Recherche

Par A. Combralier

20 novembre 2019 - 18:17
La remontée et la résistance de Sainz (...)

Parti dernier du Grand Prix du Brésil, Carlos Sainz a réussi une improbable et formidable remontée jusqu’à la 3e place dimanche dernier. L’Espagnol, au terme d’une stratégie audacieuse à un seul arrêt (avec un relais en médiums de 42 tours), et au prix de dépassements bien sentis, est allé chercher avec les dents son premier podium en carrière.

« C’était une course particulièrement impressionnante de sa part » a ainsi souligné Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media.

« Le fait qu’il ait pu profiter de quelques voitures de sécurité, d’abandons et d’accidents, n’enlève rien à sa performance, qui était une performance pleine de bravoure. »

« Il a été le seul pilote à rallier l’arrivée avec seulement un seul arrêt, sans chausser les durs. Il a attaqué tôt dans la course et a ensuite réussi à défendre sa position, au terme d’une performance sans aucune erreur, du début à la fin. »

« Il a eu une empoignade particulièrement excitante avec Kimi Räikkönen dans les derniers tours – et le pilote Alfa Romeo avait des pneus plus tendres, et moins usagés de 20 tours que la McLaren. »

Avec cette 3e place, McLaren a également signé son premier podium depuis le Grand Prix d’Australie 2014… Le Brésil a bien confirmé la relative renaissance de McLaren, même si l’écart demeure encore important avec les écuries de pointe.

« La 3e place est une récompense bien méritée pour Carlos Sainz et pour son équipe, qui ont été les meilleurs des autres toute l’année » souligne Ross Brawn.

« Ces 19 points ramenés du Brésil assurent la 4e place de McLaren au classement des constructeurs. C’était l’objectif que s’était fixé McLaren en début d’année. Oui, il y a un écart encore grand sur la 3e place, et il reste encore plein de travail à faire. Mais c’est un vrai bonus pour le moral que McLaren emportera pendant l’hiver. »

« McLaren peut se sentir confortée, car l’équipe sait pouvoir compter sur deux pilotes jeunes et très talentueux. Lando Norris a aussi mené une course solide au Brésil, et il est toujours en lice pour finir dans le top 10 du championnat. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less