La F1 regarde au-delà de l’expansion des sprints en 2023

Donner du sens à chaque séance

Recherche

Par Franck Drui

13 décembre 2022 - 10:39
La F1 regarde au-delà de l'expansion

Le PDG de F1, Stefano Domenicali, a défendu l’expansion du nombre de week-ends avec des Sprints en 2023.

Au cours des deux dernières années, trois week-ends sprint ont eu lieu par saison - mais trois autres sont ajoutés pour 2023, notamment à Bakou, Spa, Losail et Austin.

Le champion du monde Max Verstappen n’est toujours pas fan de l’ensemble du concept, comme il l’a rappelé au gala de la FIA, en présence de l’Italien.

"J’ai l’impression que nous ne courons pas vraiment le samedi. Il y a quelques points à prendre mais vous savez aussi que vous ne pouvez pas vraiment prendre de risque car cela peut compromettre la course principale, celle où vous prenez vraiment les gros points."

"Et comme vous ne faites pas d’arrêt au stand, vous mettez simplement le pneu qui durera la distance. Vous ne voyez pas vraiment beaucoup de dépassements à moins qu’il n’y ait une voiture hors de position."

"Découpler les résultats des Sprints de la grille du dimanche ferait avancer les choses. Mais les ingénieurs de course seraient constamment dans nos oreilles à dire de faire attention car des accidents coûtent chers avec le budget plafonné. Il y a un paradoxe à résoudre."

Malgré ces critiques, Domenicali affirme que la décision d’étendre le format à six courses en 2023 a été facile.

"Les courses le samedi ont eu un impact positif de 90% sur l’audience télévisée, si on compte également l’intérêt d’avoir la pole position le vendredi."

"Mais nous ne donnons pas la priorité au spectacle par rapport au sport pur. Nous essayons toujours de garder la partie compétitive et sportive au centre. Nous réfléchissons déjà à ce que nous pouvons faire au-delà des sprints, en créant des incitations à chaque fois que les pilotes prennent la piste, même en essais libres. Nous étudions cela en ce moment pour 2024."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos