Formule 1

La F1 évoque des ‘discussions positives et permanentes’ avec de nouveaux motoristes

Domenicali parie sur les carburants durables pour 2026

Recherche

Par Alexandre C.

14 août 2021 - 18:05
La F1 évoque des ‘discussions positives

Avec la mise en place des budgets plafonnés, avec encore l’arrivée, pour 2025 ou 2026, de la nouvelle unité de puissance de F1, l’opportunité semble idéale pour le sport afin d’accueillir un nouveau manufacturier, notamment pour palier le départ de Honda (certes remplacé par Red Bull Powertrains).

Chacun le sait, le groupe Volkswagen a participé, avec les motoristes en place, aux discussions sur les contours de la prochaine unité de puissance. Justement, dans un récent compte-rendu de l’actualité auprès des investisseurs, Stefano Domenicali, le PDG de la F1 pour Liberty Media, a confirmé l’intérêt de grands et prestigieux manufacturiers, sans pour autant les citer, mais avec un certain optimisme semble-t-il né des dernières réunions.

« Nous avons déjà discuté des bases qui ont été mises en place ces dernières années avec la réglementation sur les budgets plafonnés et le nouvel accord Concorde. Nous avons créé un écosystème durable et florissant pour ce sport. »

« Ces éléments, ainsi qu’un spectacle convaincant sur la piste, ont suscité de l’intérêt et des opportunités dans tous les domaines. Cela inclut des discussions permanentes et au plus haut niveau avec des motoristes qui voient la valeur de la marque de la Formule 1, ainsi que les opportunités pour le nouveau moteur et le développement de carburants durables. »

L’argument écologique sera en effet une bonne composante de la prochaine génération unité de puissance : mais à l’heure de la montée de l’électrique et de l’interdiction prochaine des voitures thermiques en Europe (ventes interdites en 2030 selon le projet de la Commission européenne), la F1 est-elle toujours une plateforme verte d’excellence ?

Stefano Domenicali le croit et parie en particulier sur les biocarburants pour y parvenir.

« Nous avons également constaté un grand intérêt de la part des constructeurs pour nos projets concernant la prochaine Formule 1 et l’utilisation de carburants 100% durables, et ces discussions positives se poursuivent. »

Dans le même temps, rappelle-t-il, la F1 s’efforcera de renforcer son image de sport de plus en plus écologique...

« Dans cette optique, nous continuons à développer des programmes et l’initiative WeRaceAsOne de la Formule 1. Nous prévoyons de mettre à profit les leçons apprises pour atteindre nos objectifs, à savoir faire en sorte que tous les événements de la Formule 1 soient durables d’ici 2025, et nous engager sur la voie de la neutralité carbone d’ici 2030. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less