Formule 1

L’overcut a été l’arme stratégique fatale à Monaco

Beaucoup de variétés stratégiques même à un seul arrêt

Recherche

Par Alexandre C.

24 mai 2021 - 13:05
L’overcut a été l’arme stratégique (...)

Stratégiquement, le Grand Prix de Monaco s’est comme prévu conclu par le déploiement de plans de course à un seul arrêt au stand, avec des fortunes variées selon les pilotes. Le top 6 a adopté la même stratégie : tendres-durs. Mais des mediums et même des pneus durs (Lance Stroll) ont été vus au départ de la course.

Seul Lewis Hamilton s’est arrêté deux fois, pour obtenir le point du meilleur tour en fin de Grand Prix, avec des tendres.

Le mot du jour était sans doute : overcut. C’est cette stratégie de prolongement de premier relais qui s’est avérée, comme souvent à Monaco, payante. Sebastian Vettel, Lance Stroll et surtout Sergio Pérez en ont profité pour gagner des places. Par exemple Lance Stroll s’est arrêté après un relais de 58 tours en durs, sans perdre une seule position en piste. Le record appartient cependant à Yuki Tsunoda : 64 tours en durs ! Les tendres d’Esteban Ocon ont eux duré 37 tours, sans trop de perte de performance.

Les températures de piste relativement chaudes (40 degrés) ont aidé à la mise en chauffe des Pirelli, en particulier des C3 (durs) plus performants que prévu.

Si les stratégies étaient à un seul arrêt, la nature des composés a donc offert quelques petites batailles de stratégies que Mario Isola a bien appréciées.

« Monaco a offert quelques surprises du début à la fin avec les trois gommes vues au départ. Trois équipes différentes ont terminé sur le podium et quatre stratégies différentes ont été employées dans le top 10. Cela montre bien que tous les pneus utilisés ici étaient des pneus de course adaptés qui ont joué un rôle important. Néanmoins, la stratégie tendres-durs utilisée par Verstappen et tous les six premiers s’est avérée être le plan de course le plus populaire. Assez inhabituellement, il n’y avait pas de voitures de sécurité à Monaco cette année, qui influencent souvent la stratégie, mais du point de vue des pneus, nous sommes satisfaits de la performance. Cela a été démontré également par le record du tour en course d’il y a trois ans, battu par Hamilton sur des softs vers la fin du grand prix. Félicitations à Verstappen pour la victoire, et aussi pour avoir pris la tête du championnat pour la première fois. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less