Formule 1

‘Il y aura toujours des changements’ : de Meo rassure à moitié Brivio sur son avenir

A lui de décider, pour le moment, dit le PDG de Renault

Recherche

Par Alexandre C.

16 décembre 2021 - 12:39
‘Il y aura toujours des changements’ (...)

L’incertitude se fait toujours vive chez Alpine quant au futur de Davide Brivio (photo).

Laurent Rossi, le PDG, a annoncé qu’il pourrait y avoir des changements à la tête de l’équipe d’ici l’an prochain, et que Brivio serait évalué, comme tout autre manager, sur ses résultats. Forcément la discrétion de Brivio dans l’équipe, les rumeurs de son retour chez Suzuki, tout concorde…

Mais dans une interview à la presse espagnole, Luca de Meo, le PDG de Renault, a relativement éloigné ces perspectives de départ. En reconnaissant à demi-mot les difficultés d’intégration de Brivio…

« Davide a sa place dans l’équipe. Je pense que c’est une personne qui a beaucoup de qualités humaines dont nous avions besoin pour faire le lien avec les gens. Il a une grande sensibilité pour développer le talent des jeunes, des pilotes.... Il occupe son poste, il doit décider, mais il me semble qu’il a bien l’intention de continuer à s’intégrer dans un monde très différent. »

« Je lui raconte toujours mon histoire personnelle. Lorsque j’ai quitté Fiat pour Volkswagen, je ne parlais pas un mot d’allemand et, en Italie, j’étais un "demi-dieu", car j’ai parlé à Marchionne et nous avons redressé Fiat. Et quand je suis arrivé à Wolfsburg, j’ai été traité comme un écolier... »

Pour autant de Meo ne repousse pas catégoriquement, pour la suite, la porte à des remaniements au sommet d’Alpine. Pour lui le changement est naturel... Brivio ne restera ainsi qu’à moitié rassuré.

« Il y aura toujours des changements, parce que c’est une équipe qui a connu des changements l’année dernière, mais en F1 les contrats que les gens ont sont très longs. Avant de pouvoir activer une signature, il faut un ou deux ans, et nous nous battons pour avoir des talents. C’est pourquoi il ne faut pas s’étonner qu’il y ait des changements. Mes collaborateurs le savent, ils savent que s’ils ne performent pas bien, je vais toujours chercher, jusqu’à ce que je trouve le onze de départ. »

Une demi-menace pour finir en somme !

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less