Honda n’envisage ’pas nécessairement’ un retour en F1 en 2026

Des études, de la recherche et sans aucun lien avec Red Bull

Recherche

Par Franck Drui

14 décembre 2022 - 10:23
Honda n'envisage 'pas nécessairem

En annonçant lundi au Japon que Honda avait confirmé son intérêt pour la F1 de 2026, qui proposera de nouveau moteurs hybrides davantage décarbonés et électrifiés, de gros espoirs sont nés dans la presse locale quant à un retour effectif.

Honda Racing Corporation a tenu à clarifier les choses : pour l’instant il ne s’agit que d’une étude.

"Il s’agit de rester dans la boucle de ce que le sport prévoit pour 2026," affirme le président de HRC, Yasuharu Watanabe.

"Il n’est pas du tout clair qu’un retour complet ou partiel de Honda en F1 se produira réellement. Les réglementations à partir de 2026 vont dans le sens de la neutralité carbone et de l’électrification, et cela correspond à l’orientation de base de Honda."

"Le fait d’avoir manifesté officiellement notre intérêt à la FIA ne signifie pas réintégrer la Formule 1. Cela signifie que nous nous sommes inscrits en tant que constructeur afin de continuer à accélérer la recherche de la F1, qui est le summum."

"Pour éviter les malentendus, cela ne signifie pas que nous nous rejoindrons nécessairement le sport. Cela signifie que nous pouvons commencer à discuter de la technologie et cela nous donnera des indices sur la façon de rendre la voiture neutre en carbone et électrifiée. A nous de voir si cela peut nous convaincre de faire un retour ou non."

Et HRC précise que tout cela se fait en toute indépendance de Red Bull et Red Bull Powertrains.

"Il n’y a aucun lien pour 2026. Nous fournissons un support technique à Red Bull dans le cadre de la réglementation actuelle, mais nous n’avons pas l’intention de discuter avec Red Bull pour l’après 2025."

Un autre dirigeant du HRC, le responsable du développement Yasuaki Asaki, convient que Honda est "vivement intéressée par quel type de F1 survivra dans une société neutre en carbone."

"Le moteur à combustion interne et la puissance électrique seront à peu près les mêmes en termes de performance. Avec de l’essence synthétique décarbonée, pour la survie de la discipline et la recherche, je pense que c’est très bon."

"Pour cette raison, nous rechercherons quel type de power unit peut être compétitif, nous nous enregistrons donc en tant que motoriste et examinerons ce que nous pouvons et voulons faire."

Honda

Info Formule 1

Photos

Vidéos